Youppi, c'est le temps du ménage du printemps! Partie II, l'intérieur.

Publié le 12 mai 2014 dans Conseils: Protégez votre auto par Nadine Filion

Vous avez suivi nos bons conseils sur le nettoyage de la carrosserie de votre voiture? Félicitations. Mais il vous reste à faire reluire son habitacle...
Tapis imprégnés de sel et de gravier, poussière au tableau de bord, taches sur le revêtement des sièges… L’intérieur a lui aussi besoin de votre attention toute printanière.

Commencez par un bon coup d’aspirateur afin de ravigoter les tapis et les sièges de tissu. L’aspirateur à main risque de ne pas être assez puissant : pour quelques dollars, la station-service du coin vous offre la puissance décuplée d’un aspirateur industriel.

Des cernes de calcium hantent les tapis? Faites-leur la guerre avec une solution d’eau et de vinaigre. Et pensez à les suspendre à la corde à linge par une belle journée ensoleillée, question d’en faire disparaître toute l’humidité hivernale.

Pour raviver le tableau de bord, l’intérieur des portières et les sièges de cuir, utilisez un linge imbibé d’eau chaude. N’utilisez surtout pas une solution à l’ammoniaque (genre Windex) qui abîmerait le plastique.

Une tache sur un siège vous donne du fil à retordre? Employez un détergent mêlé à de l’eau froide – pas chaude, sans quoi vous risquez de fixer la salissure de façon définitive – et frottez doucement. Attention de ne pas faire pâlir ou d’émousser le matériel. Faites ensuite sécher doucement avec un séchoir à cheveux, en privilégiant la basse température.

Et les vitres, elles?

Vous croyez en avoir terminé? Et les vitres, elles? Pour ces dernières, il suffit d’un bon nettoyant ou d’un peu de vinaigre. Attention,  l’ammoniaque peut endommager les glaces teintées. Un truc pour vous faciliter la besogne : laver l’intérieur des vitres dans le sens horizontal, puis l’extérieur dans le sens vertical. S’il y a des bavures, vous saurez de quel côté elles se trouvent.

Videz le coffre et vérifiez vos pneus

En prévision de l’hiver, vous avez peut-être meublé votre coffre de sacs de sel, de pelles et de plaques de traction. C’est bien connu : qui dit augmentation de poids, dit augmentation de la consommation en carburant et, par conséquent, des émissions polluantes. Alors, sortez tout ça : l’arrivée du printemps sonne le glas de ce qui alourdit inutilement la voiture.

Enfin, pensez à retirer ce porte-skis ou cette boîte de toit qui accroît inutilement la résistance au vent et qui, là encore, influe négativement sur la consommation.

Consultez la première partie de ce dossier sur le nettoyage extérieure de votre voiture.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×