BMW M5 2012 : Les concepts « i » lui ont fait ombrage

Publié le 27 septembre 2011 dans Francfort par Gilles Olivier

Bien que la première mondiale de la toute nouvelle BMW M5 sous forme conceptuelle ait eu lieu au Salon de Shanghai et que ses débuts devant public eurent lieu au M Festival du Nürburgring en juin dernier, il en reste pas moins que cette voiture est une icône dans sa catégorie et je trouve très triste que cette dernière soit passée quasiment inaperçue chez elle, au Salon international de l’automobile de Francfort.

D’autant plus qu’il s’agit de la version définitive de la foudroyante BMW M5 2012.

Une voiture qui est totalement passée dans l’ombre des concepts i3 et i8 de BMW.

Depuis ses tout débuts en 1984, la M5 est considérée comme la référence mondiale en matière de berline sport ultraperformante et tout indique que cette nouvelle mouture va lui permettre de demeurer la berline sport la plus prisée par les vrais connaisseurs et surtout par ceux qui ont le bon portefeuille pour en posséder une.

BMW M5 2012

De dimensions relativement similaires à celles du modèle qu’elle remplace, ce sont ses voies élargies qui viennent rehausser sa nouvelle architecture. Esthétiquement, elle demeure une voiture au style très agressif avec un museau toujours plus révélateur et des phares adaptatifs qui reçoivent des faisceaux à LED. À cela s’ajoute, un pare-choc avant plus massif lequel fait place à de larges prises d’air. La nouvelle M5 a pu profiter d’un aérodynamisme très poussé, notamment au niveau de sa section arrière.

L’habitacle est tout simplement celui d’une BMW de Série 5, sauf qu’on y a ajouté les apparats normalement dédiés à une voiture dite à caractère sportif.

Moteur plus puissant et plus propre
Comme il se doit pour une voiture de cette catégorie, les changements les plus importants appartiennent à la mécanique ainsi qu’à la géométrie de la berline.

Contrairement à la précédente BMW BM5, cette nouvelle mouture délaisse son moteur V10 atmosphérique de 500 chevaux pour le remplacer par un V8 biturbo de 4,4 litres à injection directe et à calage variable des soupapes, dont la puissance rejoint les 560 chevaux tandis que le couple passe à 502 lb-pi. Cette puissance est dirigée vers les roues arrière par le biais d’une transmission robotisée à double embrayage à sept rapports avec palettes de changements de vitesses montés sur le volant.

Voulant être plus respectueuse de l’environnement, même la nouvelle M5 se voit offrir un système Stop&Start qui va arrêter le moteur chaque fois que la voiture s’immobilise.

Côté chiffres :

Accélération 0 à 100 km/h : 4,4 secondes
Accélération 0 à 200 km/h : 13,0 secondes
Vitesse maximale : Limitée électroniquement à 250 km/h ou 305 km/h avec M Package
Consommation de carburant : 9,9 li/100 km
Émissions de CO2 : 232 g/km

De plus, la nouvelle M5 reçoit bon nombre d’aides technologiques à la conduite, des suspensions et un système de freinage révisés. Des roues spécifiques en alliage de 19" viennent compléter le tout.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×