Ferrari California T: retour au moteur turbo

Publié le 12 février 2014 dans Genève par Gilles Olivier

La première Ferrari California est apparue sur les marchés mondiaux en 2008.

Comme promis, la Scuderia présente sur le web la 2e mouture de son coupé-cabriolet California, qui pour la circonstance se voit ajouter la lettre « T », annonçant l’apport d’un nouveau moteur turbocompressé.

Esthétiquement, on s’est inspiré de la silhouette de la Ferrai 250 Testa Rossa de 1957 pour réaliser celle de la California T.

Ainsi, elle fait place à une nouvelle section avant avec sa calandre exclusive, ses phares similaires à ceux de la F12 Berlinetta, son parechoc redessiné et ses deux prises d’air sur le capot. À l’arrière, on retrouve des feux de position revus, un nouveau diffuseur et des sorties d’échappement horizontales, plutôt que verticales.

Le toit rigide ne prend que 14 secondes à se déployer.

Moteur biturbo

Côté mécanique, le V8 atmosphérique de 4,3 litres de 490 chevaux est remplacé par un V8 biturbo de 3,9 litres qui délivre 560 chevaux, pour un couple maximal de 557 lb-pi. Cette puissance lui permet de passer de 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes, et la vitesse maximale est de 316 km/h. Grâce au système HELE avec Start-Stop, le bolide annonce un bilan énergétique mixte de 10,5 L/100 km.

Les ingénieurs de la marque restent muets concernant la ou les transmissions qui l’accompagneront.

Le châssis de la voiture reçoit un système d’amortissement piloté MagnaRide et un système de contrôle de la traction F1-Trac, repensés et surtout plus efficaces. À cela s’ajoutent des freins faits d’un mélange de carbone et de céramique.

En vedette à Genève

Le nouveau joyau de Maranello fera ses débuts devant le public au Salon international de l’automobile de Genève, qui ouvrira ses portes le 6 mars prochain.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×