Nouveaux développements sur la future BMW Z4/Toyota Supra

Publié le 25 mars 2014 dans Actualité par Frédérick Boucher-Gaulin

De nouveaux détails viennent d’être dévoilés sur la voiture sport qui naitra de l’union BMW/Toyota. Elle portera le nom de Z4 chez les Allemands, et ressuscitera le légendaire nom Supra chez le constructeur japonais.

Les dernières rumeurs font état d’une voiture à deux places, avec un moteur 2,0 litres (probablement turbo) entrainant les roues arrière. La puissance du moteur thermique sera transmise à travers une transmission séquentielle, tout comme sur les voitures d’endurance participant au 24 H du Mans. La comparaison avec les bolides de LMP1 ne s’arrête d’ailleurs pas là. 

En effet, Toyota utiliserait l’expertise acquise par son équipe d’ingénieurs en course automobile pour développer un système de recouvrement d’énergie pendant le freinage. Cette énergie serait emmagasinée dans des supercondensateurs. Ceux-ci pourraient ensuite décharger toute cette puissance dans des moteurs électriques montés sur les roues avant. La voiture serait donc une intégrale dans certaines situations. Le manufacturier aurait choisi d’utiliser des supercondensateurs car ceux-ci transfèrent l’énergie plus rapidement que des batteries. Le conducteur de la voiture n’aurait qu’à appuyer sur un bouton situé sur le volant pour profiter d’un surplus de puissance (et de la traction aux quatre roues) durant quelques secondes.

Ceux qui ont déjà conduit l'une des dernières Toyota Supra se lamenteront certainement de la perte du moteur 6 cylindres en ligne et du temps de latence absolument ridicule de ses turbos. Un certain doigté était nécessaire pour piloter cet engin. Il fallait savoir exactement à quel moment le plus gros turbo entrait en action, sous peine d’avoir une mauvaise surprise.

Mais comme tous les détails ne sont pas encore confirmés, il se pourrait bien que Toyota et BMW nous réservent une surprise au sujet de leur prochaine voiture sport.

Après tout, BMW fabrique toujours un moteur 6 cylindres en ligne, celui de la M3/M4…

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×