Au tour de Ford d'effectuer des rappels

Publié le 8 avril 2014 dans Rappels par Frédérick Boucher-Gaulin

Après GM et Chrysler, c’est maintenant au tour du géant américain Ford de rappeler plusieurs de ses véhicules, suite à différents rapports de sécurité. La compagnie procédera à deux rappels différents, qui ne sont pas liés entre eux.

Le premier concerne les Ford Escape 2001-2004, plus spécialement ceux qui ont été vendus dans la région géographique connue sous le nom de Ceinture de neige. Celle-ci, qui s’étend du Maine à Washington, et de l’Oregon jusqu’à la Pennsylvanie, inclut aussi une bonne partie des provinces canadiennes. À cause de notre « climat particulier » (lire ici : notre météo à faire frissonner un ours polaire), le sel qui est appliqué sur les routes en hiver peut causer de la corrosion sur le soubassement de caisse avant. Un bras de contrôle peut ensuite se détacher, pouvant nuire à la conduire et augmenter les risques d’accident. Par conséquent, Ford rappellera 386 000 véhicules. Jusqu’à maintenant, un seul accident a été rapporté, heureusement, personne n’a été blessé. Pour remédier à la situation, Ford installera une tige de renforcement sur le sous-châssis fautif.

Un second rappel vise des véhicules produits entre 2013 et 2014. Plus de 49 000 Ford Fusion, Lincoln MKZ, Ford Escape et Ford C-Max peuvent être équipés d’un dossier de siège arrière qui aurait été mal soudé, augmentant les risques de blessures en cas de collision.

Même si la nouvelle est d’actualité, à cause de tous les rappels des derniers mois, il s’agit d’un cas de rouille sur des véhicules qui ont plus de 10 ans. Dans nos contrées, il est relativement normal que ceux-ci se soient endommagés au fil du temps (et de la météo). Il faut donc la prendre avec... un grain de sel!

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×