Opel Adam S : la Fiat 500 Abarth dans sa mire

Publié le 17 septembre 2014 dans Paris par Frédérick Boucher-Gaulin

Quelques jours avant le Mondial de l’auto de Paris, le manufacturier Opel levait le voile sur une version vitaminée de sa citadine Adam.

La Adam ordinaire utilise un moteur de 1,2 litre générant 69 chevaux. C’est assez pour la ville, mais il manque quelque peu de punch. Les ingénieurs de chez OPC (Opel Performance Center) ont voulu remédier à ce problème en remplaçant ce moulin par un 4 cylindres de 1 400 cc auquel on a adjoint un turbocompresseur et une boite manuelle à six rapports. Cette heureuse association développe 150 chevaux et 162 livres-pied de couple. Considérant le poids de la bagnole, cette puissance est suffisante pour propulser la Adam S de 0 à 100 km en 8,5 secondes. Pour plus de maniabilité, Opel équipera aussi sa diminutive sportive de roues de 17 pouces, de freins plus performants et de pneus 225/35, qui lui donneront beaucoup de traction.

Le nom Opel a beau être inconnu chez nous, ses voitures ne le sont pas : depuis quelque temps, Buick les importe en changeant leurs logos (par exemple, la Buick Regal est une Opel Insignia), et avec le succès que cette pratique remporte, il n’est pas impossible que cette petite bagnole vienne concurrencer la Fiat 500 ici…

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×