Des nouvelles dans l'affaire Takata

Publié le 10 novembre 2014 dans Actualité par Frédérick Boucher-Gaulin

On se souvient qu'il y a quelques mois, le manufacturier Takata s’est retrouvé au centre d'une importante controverse : en effet, plusieurs de ses coussins gonflables (qui équipent une inquiétante quantité de véhicules) sont munis d'un gonfleur défectueux. Dans les milieux chauds et humides, il se peut que celui-ci déploie les coussins gonflables avec trop de force, projetant des éclats de fer à travers les coussins directement au visage des occupants du véhicule... Jusqu'à maintenant, 139 cas de blessures ont été rapportés en lien avec ce défaut de conception.

À présent, certains rapports font état que Takata avait organisé des tests sur ses coussins gonflables en 2004, soupçonnant qu’ils étaient défectueux. Lorsque les ingénieurs de la marque auraient rapporté à la direction que les gonfleurs pouvaient effectivement blesser les occupants des véhicules, on leur aurait ordonné de détruire les résultats de leurs recherches! Takata n'a finalement pas procédé à un rappel avant 2008, et celui-ci avait omis une importante quantité de modèles qui étaient dotés de ces coussins gonflables.

À ce jour, c'est plus de 7 millions de véhicules qui sont touchés. Les années-modèles varient de 2000 à 2008. Cependant, il s'agit de voitures dans les régions chaude et humide de l'Amérique, nous ne sommes donc pas concernés... pour l'instant.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×