Une Ferrari Enzo au rabais

Publié le 11 novembre 2014 dans Actualité par Frédérick Boucher-Gaulin

Chaque génération a sa gamme de voitures marquantes : peu importe l’âge d’un amateur d’autos, il a eu une affiche sur le mur de sa chambre représentant ce qui était à l’époque l’ultime représentation de la performance sur quatre roues. Il s’agissait typiquement de bagnoles italiennes : les plus vieux ont eu la Lamborghini Miura ou la Ferrari 288 GTO, la génération d’après a eu droit à la Countach, plus tard ce fut la Diablo, la F40, ensuite la F50…

Lancée en 2002, la Ferrari Enzo a redéfini la performance automobile. Équipé d’un V12 de 6 litres produisant 650 chevaux, d’une boite semi-automatique directement inspirée de la Formule 1 et ayant été construite avec des techniques jusque-là réservées à la compétition, ce bolide a relégué tous les autres au rang de trottinettes. Si elle était vendue 640 000 $ à son lancement, on en retrouve aujourd’hui sur le marché à plus de 1,8 million.

C’est pourquoi l’annonce d’un exemplaire à « seulement » 376 000 $ a de quoi surprendre. Il s’agit d’un modèle 2003 affichant que 2 215 miles au compteur. Pourquoi un prix aussi dérisoire? Il suffit de regarder le côté passager pour comprendre : pendant un entretien chez le concessionnaire, un mécanicien a décidé d’aller faire un tour au volant du bolide. Il a perdu le contrôle, et a envoyé la Enzo dans un mur. Bien que les dégâts semblent sérieux, ils pourraient être pires, puisque le moteur et la transmission n’ont pas été touchés.

Les réparations sont estimées à 870 000 $. Pour quelqu’un qui en a les moyens, cette Enzo est donc un excellent investissement!

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×