Toyota Mirai : l’hydrogène, énergie du futur?

Publié le 17 novembre 2014 dans Los Angeles par Frédérick Boucher-Gaulin

Les manufacturiers automobiles travaillent depuis longtemps sur la création d’une voiture pouvant fonctionner à l’hydrogène : depuis la première Chevrolet Electrovan de 1966, plusieurs essaient de rentabiliser ce mode d’énergie, puisque celui-ci a l’énorme avantage de ne pas polluer, étant donné qu’il ne rejette que de l’eau dans l’atmosphère.

Il semblerait que ce soit Toyota qui sera le premier à mettre en marché un véhicule à hydrogène. Akio Toyoda lui-même a dévoilé la version de production de la Toyota Mirai (signifiant « futur » en japonais), qui utilisera une pile à hydrogène pour se mouvoir. Prenant la forme d’une berline stylisée, la Mirai sera vendue dans quelques régions distinctes de l’Europe et des États-Unis. De notre côté de l’océan, un partenariat avec Air Liquide donnera naissance à une douzaine de stations de recharge dans les États de New York, du Massachusetts, du New Jersey, du Rhode Island et du Connecticut. Les acheteurs potentiels devront demeurer près de ces stations, car la voiture a une autonomie de 483 kilomètres. Fait étonnant, elle peut être remplie de carburant en seulement 5 minutes, une nette amélioration par rapport aux premiers balbutiements de cette technologie (durant les années 60, un incident pendant la recharge de l’Electrovan avait fait exploser un réservoir d’hydrogène dans le véhicule, envoyant des débris à plus de 1 500 mètres à la ronde…).

La Toyota Mirai sera disponible à quelques endroits du globe, et devrait se vendre 57 500 $.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×