Salon de l'auto de Los Angeles 2014: Consolidation pour Ford

Publié le 26 novembre 2014 dans Los Angeles par Denis Duquet

Le constructeur Ford n’a rien dévoilé de spectaculaire au Salon de Los Angeles, mais cela ne signifie pas que les modèles qui y ont été exposés n’auront pas des conséquences positives sur les ventes de la compagnie tant aux États-Unis que partout ailleurs dans le monde.

La Chine : un marché crucial
Le marché de l’Empire du Milieu est le plus important de la planète et sa croissance devrait être notable et stable pour plusieurs années. Il n’est donc pas surprenant que le constructeur de Dearborn ait décidé de dévoiler le Lincoln MKX Concept  au Salon de l’auto de Beijing, avant de le présenter en Amérique. C’est dire les préoccupations de Ford envers ce marché émergeant. D’ailleurs, on vient d’y ouvrir le premier concessionnaire de la marque en Chine.

Le MKX Concept me semble vraiment proche d’un modèle de production aussi bien en raison de l’attention apportée aux détails de la finition, mais également par la nature même des éléments qui sont intégrés les uns aux autres. À l’avant, les deux calandres horizontales sont nettement mieux réussies que celles en forme de chute d’eau. En mettant les languettes de la grille sur un plan horizontal, on demeure fidèle à la section avant de la première Lincoln  Zephyr en 1936.

Les feux de route du MKX Concept sont horizontaux et partiellement enchâssés dans la calandre. Toute la partie avant est beaucoup mieux incorporée à l’ensemble par rapport à la version actuelle. Une ligne de caractère placée presque immédiatement sous la ceinture de caisse rompt l’uniformité des parois latérales et donne un élan visuel à cette Lincoln.

Comme sur la plupart des VUS à caractère luxueux et sportif, le hayon arrière est fortement incliné vers l’avant. Ce qui empêche pour le moment de songer à une version à trois rangées de sièges. À l’arrière, un feu pleine largeur donne de la substance à la silhouette, alors qu’un petit becquet placé sous la lunette arrière apporte une touche de sportivité, d’autant plus que les deux embouts d’échappements sont rectangulaires. Tous les éléments visuels de ce véhicule s’imbriquent fort bien les uns aux autres et le MKX est fort élégant.

Le dévoilement le plus prestigieux
Bien que le Lincoln MKZ Concept soit un véhicule de luxe destiné à une clientèle huppée, le dévoilement de la GT 350 est l’événement le plus prestigieux à se dérouler au stand de Ford. Après tout, c’est l’aura de la Shelby GT350 qui permettra à ce constructeur de bénéficier d’une réputation spéciale.

IL y a cinquante ans, Carroll Shelby avait concocté une  Mustang GT pour remporter le championnat de la Classe B de la SCCA. Cinq décennies plus tard, la GT350 est plus raffinée, plus puissante et devrait se démarquer assez facilement de la version régulière. D’ailleurs, les ingénieurs affectés à son développement ont pris les moyens nécessaires pour réussir.

Pour ce faire, la plateforme a été raffermie alors que la résistance en torsion a été améliorée de 28 %. Il faut souligner que tous les panneaux de cette voiture sont différents de ceux de la Mustang « ordinaire » alors que les ailes avant ainsi que le capot sont en aluminium. L’aérodynamique a été en partie améliorée en raison du bouclier avant redessiné.

L’élément le plus important de la GT 350 est son V8 atmosphérique de 5,2 litres produisant plus de 500 chevaux et un couple minimum dépassant 400 lb-pi. Ce moteur tourne à haut régime et se démarque par l’utilisation d’un vilebrequin à surfaces plates que l’on retrouve surtout dans les voitures de course. Cette cavalerie est couplée à une transmission manuelle Tremec à six rapports, et le différentiel à glissement limité est de type Torsen.

Pour mieux transmettre cette puissance, les éléments de la suspension sont plus fermes, la barre antirapprochement des tours de suspension avant est en composite, les amortisseurs sont de type MagneRide à réglage magnétique permettant d’ajuster presque instantanément la fermeté des amortisseurs. Les pneus de 19 pouces sont montés sur des jantes ultrarigides de 10.5 pouces à l’avant et de 11 pouces à l’arrière. Il s’agit de pneus Pilot Ultra Sport de Michelin spécialement développés pour cette voiture. Enfin, les puissants freins Brembo dotés de rotors à deux pièces avec perforations en diagonale sont de type course.

Milieu de parcours
Le nouvel Explorer permettra à Ford de consolider sa position dans la catégorie des VUS intermédiaires. La mécanique est demeurée la même à une exception près tandis que la silhouette est légèrement révisée. Bref, ce sont des changements de milieu de cycle afin de demeurer au plus fort de la course dans un créneau du marché toujours en croissance.

Par exemple, cette nouvelle version propose cinq innovations. En tout premier, il y a la clé intelligente MyKey qui permet de gérer l’utilisation du véhicule par rapport au propriétaire, mais surtout lorsqu’une autre personne est au volant. Toujours en matière de sécurité, le nouvel Explorer est doté de l’assistance au stationnement avant en plus de caméras à vision 180 degrés à l’avant comme à l’arrière. Autre nouveauté, des capteurs latéraux préviennent le pilote de la présence d’obstacles le long du véhicule. Puis un système de recharge intelligent par USB fait dorénavant partie de l’équipement.

Deux des trois moteurs du modèle précédent sont reconduits. Il s’agit du V6 atmosphérique 3,5 litres de 290 chevaux réservé aux Explorer Base, XLT et LTD et de sa version EcoBoost de 365 chevaux disponible sur les modèles Sport et Platinum. Enfin, le second moteur EcoBoost est remplacé par un 2,3 litres de 270 chevaux et 300 lb-pi de couple.

Maintenant Ford, laissez les salons de côté et amenez-nous ces véhicules!

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×