Takata devra rappeler TOUS ses coussins gonflables

Publié le 2 décembre 2014 dans Rappels par Frédérick Boucher-Gaulin

Nouveau développement dans la désastreuse histoire sur les coussins gonflables de la société japonaise Takata : après avoir été forcé de rappeler plus de sept millions de véhicules à cause d’un défaut de conception dans leurs coussins gonflables, le gouvernement américain vient d’obliger le manufacturier japonais à changer tous les dispositifs défectueux aux États-Unis.

Jusqu’à maintenant, Takata essayait de limiter le rappel à la Floride, Hawaii, Porto Rico et les iles Vierges, citant que les problèmes de coussins gonflables avaient seulement été rapportés dans les États où il y a un fort taux d’humidité. Aujourd’hui cependant, la NHTSA vient de rendre son jugement : l’entreprise japonaise devra remplacer les coussins gonflables de tous les véhicules affectés, et ce, peu importe leurs lieux de vente. Selon l’organisme américain, le fait qu’un véhicule ait été vendu dans un État ne veut pas dire qu’il passera sa vie à cet endroit, et les risques que des modèles californiens soient actuellement ailleurs dans le pays n’est pas négligeable.

Le nombre de véhicules concernés n’est pas disponible pour le moment, mais devrait être dévoilé sous peu. 

De notre côté de la frontière, aucune décision n’a été prise, mais si l’on se fie à d’autres décisions dans des dossiers d’envergure, notre gouvernement pourrait emboiter le pas prochainement.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×