Land Rover Range Rover Evoque 2015 : Unique en son genre

Publié le 19 janvier 2015 dans Essais par Benjamin Hunting

Dans le monde des véhicules de luxe, il est particulièrement important pour certains acheteurs de rouler au volant d’un modèle très distinctif. À cet égard, vous viserez dans le mille avec le Range Rover Evoque 2015 de Land Rover, et encore plus si vous optez pour la version coupé à deux portières. Avec ses lignes très stylées, l’Evoque se démarque clairement des hordes de BMW X3 et Audi Q5 qui encombrent les stationnements réservés aux cadres et les entrées de garage des banlieusards. Qui plus est, vous n’aurez pas besoin de mettre à l’épreuve la réputation légendaire de la marque en conduite hors route pour apprécier les nombreux attraits de l’Evoque.

Une pente de toit prononcée

L’Evoque 2015 joue le rôle de véhicule d’introduction à la famille des Range Rover. Il partage plusieurs éléments visuels avec ses grands frères, notamment au niveau des phares, du capot et du hayon. Mais il arbore par ailleurs un profil très original qui le différencie nettement des autres modèles de Land Rover et des propositions des autres manufacturiers de VUS haut de gamme. Le principal élément qui confère à l’Evoque son style spécifique, c’est sa pente de toit fortement inclinée et ses glaces latérales arrière très étroites. Il s’en dégage une allure volontaire et costaude, mais sans tomber dans la caricature.

Quand même spacieux et fonctionnel

À première vue, on pourrait croire que le toit incliné handicape beaucoup le VUS en matière de dégagement pour la tête des passagers arrière et de capacité de chargement. Heureusement, ce n’est pas le cas. L’espace entre le dossier des sièges arrière et le hayon est sensiblement plus petit que chez certains de ses rivaux, certes, mais l’Evoque est parfaitement capable de prendre à son bord toutes sortes de gros objets quand on rabat les dossiers des sièges arrière à division 60/40. J’ai facilement pu transporter en même temps quatre chaises de salle à manger et une foule de bagages, et il restait encore de la place.

En ce qui concerne les passagers, tous sont très bien traités. L’omniprésence du cuir – sièges, panneaux de porte et tableau de bord – distingue l’Evoque du LR2 au style plus utilitaire (et construit à partir de la même plate-forme). À l’arrière, j’ai pu asseoir confortablement trois adultes sur les sièges chauffants (à quatre niveaux d’intensité) et aucun ne s’est plaint du manque d’espace ou de dégagement pour la tête. Le toit en verre grand format installé sur mon véhicule d’essai permettait de laisser entrer assez de lumière pour compenser la petite taille des glaces latérales. Notez que le prix peut vite monter quand on équipe l’Evoque. Le PDSF est de 47 695 $ pour le modèle de base, mais il peut passer bien au-dessus du cap des 60 000 $ si l’on accumule les options. À mesure que le prix augmente, certains seront tentés d’examiner de plus près les modèles un peu plus gros du fabricant.

Ma principale critique à propos du Range Rover Evoque concerne l’interface du système d’infodivertissement. Celui-ci commence à montrer son âge et il ne permet pas de naviguer rapidement entre les fonctions. Il s’agirait là d’un problème relativement mineur si ce n’était que beaucoup de fonctions sont commandées par cette interface. Par exemple, pour contrôler les sièges chauffants, il faut d’abord appuyer sur un bouton dans la console centrale, ce qui fait apparaître un menu sur l’écran tactile, et il faut ensuite faire une sélection à partir de l’écran. Pourquoi ne peut-on pas commander directement les sièges chauffants à partir du premier bouton? À cela s’ajoute le fait qu’on ne peut pas utiliser l’écran tactile avec des gants. Et si vous avez besoin de mettre les sièges chauffants en marche, c’est probablement parce que vous avez également besoin de porter des gants...

Puissance adéquate

L’Evoque est propulsé par un quatre cylindres de 2,0 litres suralimenté par turbocompresseur; il produit 240 chevaux et 250 lb-pi de couple. À la lecture de ces chiffres, on pourrait croire que le petit Range Rover manque de pep par rapport à certains autres VUS de luxe plus puissants à quatre ou six cylindres. Mais en réalité, l’Evoque est très bien servi par ce moteur. Il répond bien et l’accélération est adéquate dans presque toutes les situations. Il pourrait être un peu plus vif pour décoller aux coins de rue, mais sur la grand-route et en conduite urbaine, la transmission automatique à neuf vitesses fait du bon travail pour sélectionner le rapport idéal en fonction des performances requises. De plus, le moteur ne semble jamais être à bout de souffle. Cela dit, si vous recherchez d’abord et avant tout les performances, regardez plutôt du côté du Porsche Macan... 

L’Evoque est livré de série avec la traction intégrale et le système Terrain Response qui paramètre la réponse de l’accélérateur, la transmission et l’antipatinage en fonction du type de surface sur lequel vous roulez. Même avec le système en mode Automatique, l’Evoque est demeuré solide sur pattes quand je l’ai emmené faire une promenade sous la pluie battante et sur des routes glacées. Je n’ai jamais senti les roues déraper ni la moindre perte de contrôle en virage. J’ai déjà essayé son cousin, le LR2, en conduite hors route et j’ai même roulé avec de l’eau jusqu’à la hauteur des portières sans aucun problème. Je m’attends à ce que l’Evoque affiche la même assurance si vous le trimbalez hors des sentiers battus.

Confort et distinction

Même si le Range Rover Evoque offre de solides aptitudes pour la conduite tout-terrain, peu de propriétaires l’utiliseront dans des conditions plus rudes qu’une bonne grosse tempête d’hiver. Cela dit, même si l’on met de côté l’héritage hors route de ce Land Rover, il s’agit d’un véhicule impressionnant. Avec son aménagement intérieur classique, son style original et son côté pratique appréciable (certains rivaux font cependant mieux à cet égard), l’Evoque combine des qualités qui en font un choix intéressant comme véhicule de luxe d’entrée de gamme pour transporter la famille. Peu de multisegments compacts affichent autant d’élégance et aucun n’est décliné en version à deux portières. La plupart des véhicules british brillent par leur côté distinctif et sophistiqué; ce Land Rover Range Rover Evoque 2015 au confort suprême ne fait pas exception.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Land Rover Range Rover Evoque 2015
Version à l'essai Prestige
Fourchette de prix 47 695 $ – 66 695 $
Prix du modèle à l'essai 61 295 $
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 9,9 / 6,6 / 11,8 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Audi Q5, BMW X3, Mercedes-Benz Classe GLK, Porsche Macan, Volvo XC60
Points forts
  • Style distinctif
  • Traction intégrale de série
  • Aménagement intérieur de première qualité
  • Roulement confortable
  • Bon niveau de fonctionnalité
  • Consommation d’essence raisonnable
  • Disponible en version deux portières
Points faibles
  • Coût élevé des versions les mieux équipées
  • Espace de chargement moindre que ses rivaux avec les dossiers des sièges arrière en position normale
  • Puissance adéquate mais non sportive
  • L’interface de l’écran tactile répond lentement aux commandes
Fiche d'appréciation
Consommation 4.0/5 Nettement mieux que prévu pour un VUS compact.
Valeur subjective 3.5/5 Il est toujours plus difficile de donner une appréciation dans le cas des véhicules de luxe; précisons tout de même que le prix des versions les plus cossues est passablement élevé.
Esthétique 5.0/5 Un style vraiment réussi et exclusif.
Confort 4.5/5 Un excellent compagnon de voyage pour les longues distances.
Performances 4.0/5 À moins de vouloir faire une course d'accélération à chaque coin de rue, la puissance est amplement suffisante; la tenue de route est comparable à celle des autres VUS de cette catégorie.
Appréciation générale 4.5/5 Un VUS de luxe remarquable en déclinaison compacte et élégante.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×