GM ne dépend plus du gouvernement

Publié le 7 avril 2015 dans Actualité par Frédérick Boucher-Gaulin

En 2009, le gouvernement canadien ainsi que la province d'Ontario avaient acquis des parts du géant américain GM pour lui éviter la faillite. Cette mesure avait pour but de sauver plusieurs emplois dans notre pays, et le gouvernement américain avait aussi mis du sien en rachetant une bonne partie des actions de la compagnie en difficulté.

Avec cet influx d’argent, GM avait pu se sortir du pétrin, et avait recommencé à être solvable. Dans les années qui ont suivi, les gouvernements des deux pays ont graduellement vendu leurs parts, culminant avec la vente définitive par les Américains en 2013. Il ne restait plus que le Canada dans l’équation, avec approximativement 73,4 millions d’actions appartenant toujours à Ottawa.

Notre gouvernement fédéral s’est finalement départi de GM; lorsque la transaction sera conclue avec la firme Goldman Sachs vendredi prochain, le Canada sera plus riche de 2,7 milliards de dollars US, qui seront progressivement reconvertis en monnaie canadienne.

Avec cette transaction, GM n’appartient maintenant plus à aucun gouvernement; la compagnie est désormais détenue uniquement par des entreprises privées et des actionnaires.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×