Le rappel des coussins gonflable Takata se poursuit

Publié le 19 mai 2015 dans Rappels par Frédérick Boucher-Gaulin

La saga des coussins gonflable défectueux du manufacturier Takata se poursuit : une nouvelle vague de véhicules seront rappelés. Près de 10 millions de véhicules à travers le monde ont été ajoutés à la longue liste d’unités qui peuvent être équipées d’un coussin à risque.

On se rappelle que le manufacturier japonais d’équipements de sécurité Takata a été impliqué dans un scandale au sujet d’un de ses coussins gonflables, qu’il a vendu à plusieurs constructeurs : lors d’une collision, ledit coussin exploserait avec plus de force que nécessaire et entrainerait avec lui des morceaux de métal, ce qui le rend équivalent à une grenade à fragmentation pour les occupants du véhicule. Plusieurs automobilistes ont été tués par le coussin qui devait les sauver.

Ce plus récent rappel vise 5 millions de véhicules sur la planète; dont 326 000 Nissan en Amérique du Nord.

Le modèle le plus visé est la Sentra, millésimes de 2004 à 2006 : 250 967 unités sont à risque à travers l’Amérique du Nord. 12 725 Pathfinder 2004 sont aussi équipés des coussins problématiques, ainsi qu’une poignée de X-Trail 2005-2006 canadiens.

Dès juin, le fournisseur nippon avisera les clients concernés par ce rappel.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×