Aston Martin V12 Vantage, limite maximale de 500 unités

Publié le 6 février 2009 dans Genève par Gilles Olivier

Malgré tous les problèmes qu’ont vécus les dirigeants des salons de l’automobile de Los Angeles et de Détroit, tout semble baigner dans l’huile pour les gestionnaires du salon de Genève, qui s’attendent à présenter non moins que 85 nouveaux produits, notamment européens et asiatiques, voire quelques surprises venant des constructeurs nord-américains.

Or, parmi les manufacturiers européens qui comptent faire la fête à Genève, Aston Martin est sûrement l’un d’eux. Tout d’abord, puisqu’il va y dévoiler en grande première mondiale, sa séduisante berline Rapide et aux côtés de celle-ci une nouvelle déclinaison de son bébé, la V8 Vantage qui pour l’occasion deviendra la V12 Vantage, en s’offrant l’impitoyable, voire l’iconique V12 de la maison.

Le V12 de la DBS

Ainsi, les ingénieurs de l’usine de Gaydon, se sont amusés à remplacer le puissant V8 de 4,3 litres de 400 chevaux par le foudroyant V12 de 6,0 litres de 517 chevaux que l’on retrouve également sous le capot de la voiture préférée de Sir James Bond, la séduisante Aston Martin DBS. Le tout associé à une boîte manuelle à six rapports, seule transmission offerte dans ce modèle exclusif.

Fidèle à la philosophie de cette marque Britannique, la nouvelle V12 Vantage est un coupé GT hautes performances assez léger et ce par l’utilisation fort généreuse de matières composites souvent à base de carbone, sans oublier l’apport de l’aluminium et de freins en céramique. C’est aussi une voiture très équilibrée dont 85% du poids est réparti entre les deux essieux. Avec une telle puissance ajoutée, il est parfaitement normal que les ingénieurs aient planché sur une toute nouvelle géométrie, laquelle regroupe entre autres un châssis renforci, des suspensions rééquilibrées et des freins plus puissants. A cela, s’ajoutent une panoplie d’aides technologiques à la conduite.

Intérieur tout noir avec appliques de carbone

L’habitacle des voitures sport griffées Aston Martin, tout de noir vêtu et parsemé d’appendice en carbone, joue avec beaucoup de grâce le volet et surtout l’ambiance sportive que doit offrir un coupé de cette classe. Là aussi, on retrouve les technologies du multimédia parmi les plus évoluées de l’heure. Ces bolides hautes performances offrent un confort plutôt relatif à leurs passagers, sachant fort bien que ces derniers se plaignent rarement de cet aspect, qui pour eux est plus que secondaire, et les Aston Martin s’inscrivent dans cette lignées.

 Cette voiture exceptionnelle qui devrait être produite à un maximum de 500 exemplaires, sera commercialisée à compter de l’automne prochain. Une fois de plus et ce malgré la ‘crise financière mondiale’, je ne serais pas du tout surpris d’apprendre que la très grande majorité de ces 500 unités ont déjà trouvés preneur, sans même connaître son prix…

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×