On dit adieu à la Ferrari FF et bonjour à la GTC4Lusso

Publié le 9 février 2016 dans Genève par Frédérick Boucher-Gaulin

Au sein de la gamme Ferrari, un modèle diffère des autres, qui n’utilise pas un rouage à propulsion et qui n’est pas un coupé. Ce modèle, c’est la FF, un shooting brake avec une transmission intégrale.

Pour 2016, cette voiture a droit à des changements importants : on lui donne un nouveau style, plus de puissance et un nom plus recherché.

Tout d’abord, l’aspect visuel a été rehaussé par de nouvelles entrées d’aération sur les ailes avant, une grille plus large et un nouveau capot. La plus grande modification se retrouve cependant à l’arrière; toute la partie arrière est redessinée, incorporant maintenant des feux doubles remplaçant les unités simples et rondes de l’an dernier.

Sous le nouveau capot, les ingénieurs ont retravaillé le V12 de 6,3 litres pour lui extirper 681 chevaux, soit 30 de plus qu’avant. Pour aider la voiture à demeurer dans le droit chemin, Ferrari lui a ajouté la plus récente génération de son système de direction aux quatre roues. Le 0-100 km/h est accompli en 3,4 secondes.

Finalement, la nomenclature. Le nom Lusso vient d’un des modèles les plus désirables de la marque, la 250 GT Lusso de 1963-64. Cette magnifique bagnole est fréquemment citée comme étant l’une des plus belles Ferrari de tous les temps.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×