LP400R : Lachute Performance vous vend une voiture de près de 100 000 $

Publié le 16 février 2016 dans Nouveaux modèles par Marc-André Gauthier

L’été dernier, nous vous avons présenté la LP400, une Subaru WRX STI modifiée par Lachute Performance afin d’exploiter à 100 %  le potentiel de la plate-forme. Certes, cela a un coût, surtout quand on considère que la LP400 vaut plus de 70 000 $, mais ce qu’il y a de plus étonnant, c’est que Lachute en remet…

Pour ceux qui trouvent qu’une LP400, ce n’est pas assez, Lachute Performance en offre désormais une version « R ». Baptisée LP400R, elle dépasse l’entendement, et son prix risque de frôler les 100 000 $... 

Tout d’abord, il convient de dire qu’à ce prix, vous n’aurez pas une voiture « ordinaire ». La LP400R a directement été inspirée de la voiture de course dont Lachute Performance se sert au CTCC (le championnat canadien de voiture de tourisme), compétition dans laquelle, d’ailleurs, la compagnie a beaucoup de succès. 

Alors, quelles sont les différences entre la LP400 et la LP400R? Tout d’abord, la voiture est plus puissante. Le moteur quatre cylindres de 2,5 litres turbocompressé développe maintenant près de 460 chevaux, grâce à une série de modifications mécaniques. La puissance est acheminée aux quatre roues via une boîte manuelle à 6 rapports, d’origine, mais renforcée à l’aide d’un embrayage fait pour endurer de longues présences ininterrompues sur la piste.

La suspension n’est pas la même que sur la LP400, les freins non plus. Tout a été pensé pour la course sur piste. À l’intérieur, on retrouve des ceintures de courses, et à la demande, la voiture est livrée avec des pneus slick.

La voiture compte également sur une série de renforts et d’ajustements pour s’attaquer à la piste. Selon le préparateur, la LP400 n’est pas une voiture de rue, conçue pour fracasser le 0-300 km/h. Elle est une voiture de piste extrême, qui peut être conduite dans la rue, à condition d’avoir les bons pneus.

De tous les produits fabriqués par la compagnie, il est celui qui me laisse le plus perplexe. À près de 100 000 $, si ce n’est pas plus, on tombe dans des eaux hantées par la Nissan GT-R, entre autres. Mais bon, il s’agit d’un produit de niche, mis au point pour un usage précis. Les consommateurs sont prévenus. 

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×