Fiat 124 spider Abarth : si vous voulez une MX-5 rapide

Publié le 2 mars 2016 dans Genève par Marc-André Gauthier

Les petites décapotables sont dans l’ADN de Fiat. Toutefois, c’est avec grande surprise que la marque italienne nous a présenté sa petite dernière à l’automne, la 124 Spider, basée sur nulle autre que la Mazda MX-5.

Toutefois, basé est un mot bien faible car, dans les faits, les deux voitures sont très proches l’une de l’autre, surtout si on regarde leur habitacle, absolument identique.

Côté style, toutefois, la carrosserie de la 124 Spider est unique, et la compagnie compte sur un quatre cylindres de 1,4 litre turbocompressé, alors que Mazda fait appel à un quatre cylindres de 2,0 litres. Celui de la 124 développe 160 chevaux et 184 livres-pied de couple.

Mais la 124 Spider ne serait pas une vraie Fiat si le joli scorpion noir de marque Abarth ne venait pas s’apposer sur la voiture, en option. Que nous réserve le Carroll Shelby européen cette fois ? Tout d’abord, la 124 Spider Abarth a droit à plus de puissance, 170 chevaux, mais le couple du moteur demeure identique. Les freins sont également plus gros, la suspension améliorée, le système d’échappement moins restrictif, et l’habitacle comporte des accents assez jolis.

Cette 124 Spider Abarth devrait faire le 0-100 km/h en moins de 7 secondes, poursuivant jusqu’à sa vitesse maximale de 228 km/h.

Après ça, Mazda n’aura d’autre choix que d’offrir une version Mazdaspeed de sa MX-5, histoire de ne pas se faire damer le pion par une compagnie qui emprunte sa plateforme !

Un peu d’histoire pour le plaisir
Question d’honorer son glorieux passé en rallye, Fiat a profité du salon de Genève pour dévoiler une 124 Rally Abarth de 300 chevaux, dont l’esthétisme est sans équivoque.

Pour produire cette puissance additionnelle, le 1,4 litre turbo a été remplacé par un 1,8 litre turbo. La transmission de cette voiture vient tout droit du sport motorisé, étant de type séquentiel à 6 rapports.

Toute la suspension de cette 124 Rally Abarth a été conçue pour la course en terrain difficile, Fiat ayant voulu créer une voiture qui pouvait affronter autant la boue que la neige et le froid.

Cette auto ne sera probablement jamais en vente, mais bon, l’exercice est intéressant ! 

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×