Une Ferrari pour agacer les puristes

Publié le 4 mai 2016 dans Électrique par Samuel Labrie-Ross

Un certain Sergio Marchionne a dit un jour que jamais Ferrari n’aura un véhicule complètement électrique. Malheureusement pour lui, une équipe de San Diego a construit la première Ferrari à zéro émission.

Electric GT a préparé la Ferrari 308 GTS d’une façon très peu orthodoxe. Cette voiture était vouée à une mort certaine car un feu avait ravagé toute sa motorisation. Au lieu d’envoyer la carcasse au recyclage, Electric GT a installé une motorisation électrique produisant 415 chevaux et 330 livres-pieds de couple, presque le double par rapport au V8 d’origine.

Détrompez-vous, le moteur ne provient pas d’une Tesla. C’est la compagnie Hi Performance Electric Vehicle Systems (HPEVS) qui a fourni la nouvelle unité motrice. L’autonomie est de près de 160 km (100 milles) et Electric GT prévoit doubler la capacité de la batterie.

Au risque de s’attirer la foudre des puristes, sachez que cette Ferrari 308 GTS a une boîte manuelle de son concurrent allemand… Porsche. Le choix de cette boîte de vitesses résulte du souci de fiabilité, vu le couple supplémentaire de la motorisation électrique.

On pourrait croire que la voiture est devenue légère suite à cette transplantation. Au contraire, elle est plus lourde, soit 3 350 livres (1 519 kg) au lieu de 2 835 livres (1 286 kg) à l’origine en 1978.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×