Coussin gonflable Takata : 40 millions de véhicules touchés de plus

Publié le 5 mai 2016 dans Rappels par Samuel Labrie-Ross

Takata a annoncé qu’entre 35 et 40 millions de voitures avec leur système de coussins gonflables seront rappelés. La longue liste s’allonge et frôle les 69 millions de véhicules touchés...

Tous les sacs gonflables avant de marque Takata sont rappelés. Les coussins latéraux et arrière ne sont pas, pour l’instant, visés par cet important rappel. Ce qui veut dire qu’il y aura peut-être un autre rappel pour ces derniers, qui totalisent 32 millions d’unités.

La National Highway Traffic Safety Administration a précédemment donné jusqu’en 2019 à Takata pour prouver que les coussins gonflables utilisant le nitrate d’ammonium sont sécuritaires. Pour l’instant, tous les sacs gonflables sont rappelés. Aux États-Unis, c’est un véhicule sur quatre qui est concerné.

Les produits Takata se retrouvent chez 15 fabricants. Sur la liste se sont rajoutés cinq manufacturiers en 2016, soit Mercedes-Benz, Volkswagen, Tesla, Fisker ainsi que Jaguar et Land Rover.

Le remplacement des unités de sécurité doit certainement être une lourde tâche puisque Takata ne fournit pas. Sur 28 millions de véhicules rappelés, seulement 28% de ce nombre peuvent recevoir un nouveau dispositif.

Jusqu’à présent, il y a eu 11 morts à travers le monde et pas moins de 100 blessés à cause des coussins gonflables de la compagnie japonaise.

Le plus gros scandale de l’histoire pose un sérieux problème monétaire à Takata. Selon des analystes financiers, le coût pour régler ce défaut s’élèverait à plus de 24 milliards de dollars américains...

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×