Jaguar abandonne les sportives. Vraiment?

Publié le 26 juillet 2016 dans Actualité par Marc-André Gauthier

Le magazine Automobile, réputé pour son accès privilégié à plusieurs sources au sein de compagnies automobiles, indique sur son site Internet que Jaguar laisserait tomber les voitures sport afin de se consacrer à la mise en marché de deux modèles électriques, soit une berline qui devrait éventuellement remplacer la XJ, et un VUS de luxe.

Les modèles ainsi renvoyés au rancart seraient une éventuelle résurrection de la gamme XK, une voiture de grand tourisme, et la commercialisation de la C-X75, la voiture que l’on pouvait voir dans le dernier James Bond, pilotée par un truand.

Est-ce que cette nouvelle est farfelue? Pas vraiment. Même si Jaguar est une marque historique reconnue partout dans le monde, elle ne nage pas dans les profits. Elle appartient maintenant à la compagnie indienne Tata, et elle ne fait pas suffisamment de profits pour pouvoir pleinement concurrencer BMW et Mercedes-Benz.

D’ailleurs, Jaguar vient tout juste de lancer deux modèles censés démocratiser sa gamme, soit la berline XE et le VUS F-PACE.

Jaguar doit donc faire des choix, à savoir comment dépenser les capitaux dont elle dispose actuellement. Elle ne peut pas tout faire en même temps, disons.

Elle aurait donc fait le choix de mettre de côté des voitures qui ne se seraient vendues qu’à faible volume, pour tenter d’être l’une des premières marques de luxe à mettre sur le marché des voitures électriques. On sait que Mercedes-Benz et Porsche sont déjà engagés dans des processus similaires, plutôt bien avancés, d’ailleurs.

Vraiment?
On peut aisément comprendre la logique derrière cette nouvelle. Jaguar n’a pas assez d’argent, et elle doit choisir où dépenser ses énergies. Mais ces deux avenues sont-elles mutuellement exclusives?

Il est probable que la C-X75 ne voie pas le jour comme dans le film de James Bond, mais pourquoi pas en version électrique? Pareil pour la XK. Si Jaguar trouve un bon moteur électrique chez un fournisseur externe, on risque de le voir employé dans ses voitures sport. Il est donc très tôt pour affirmer que Jaguar abandonne les voitures sportives…

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×