Buick, une division de GM de plus en plus populaire

Publié le 5 septembre 2016 dans Blogue par Michel Deslauriers

Lorsque General Motors s’est placé sous la protection de la faillite en 2009, il a décidé de sabrer les dépenses en éliminant plusieurs marques qui ne performaient pas ou qui cannibalisait les ventes de divisions plus profitables.

Pontiac a été mise au rancart, faisant partie de la culture américaine depuis 1926. Saturn a été larguée par-dessus bord presque 20 ans après sa création, cité comme étant « une nouvelle sorte de compagnie automobile ». HUMMER, devenue la cible des environnementalistes avec ses gros VUS énergivores, a été liquidé aussi. Et Saab a été vendue à Spyker, un petit constructeur hollandais qui n’a pas pu relancer les ventes de la marque suédoise.

Buick a survécu à la tempête, et j’imagine que plusieurs personnes se sont demandé pourquoi GM a choisi de la garder au lieu de Pontiac. En 2009, sa gamme n’était composée que de trois modèles, soit la berline intermédiaire LaCrosse (nommée l’Allure au Canada à cette époque-là), la berline pleine grandeur Lucerne ainsi que le VUS intermédiaire Enclave. Les ventes de Buick étaient, pour être poli, « existantes ».

La raison expliquant la survie de Buick était fort simple, mais située très, très loin. Je ne sais pas pourquoi, mais le marché chinois a adopté Buick comme une marque haut de gamme, et puisque la Chine devenait un gros – non, un gigantesque – marché pour les constructeurs automobiles, il va sans dire que GM ne pouvait laisser Buick mourir.

Avec une hausse des ventes de 13% au Canada en 2016, par rapport à la même période l’an dernier, les choses vont plutôt bien pour Buick. Leur gamme de produits s’agrandit et plaît davantage à une clientèle nord-américaine changeante. L’Encore est un choix populaire pour les consommateurs cherchant un VUS plus petit, mais qui désirait toujours une certaine image de luxe. L’Envision est un tout nouveau joueur dans le segment des VUS compacts, et devrait trouver son lot d’acheteurs même s’il est construit en Chine et importé chez nous. L’Enclave se vend encore étonnamment bien malgré son âge vénérable, et sera bientôt redessiné.

Les VUS sont profitables, mais le défi de Buick sera d’accroître les ventes de ses voitures. La nouvelle Buick LaCrosse 2017 que nous avons récemment conduite en Oregon donnera un peu de visibilité à la marque avec son nouveau style attrayant. La décapotable Cascada, en fait une Opel importée aux États-Unis avec un écusson Buick, attire de nouveaux acheteurs, mais GM Canada a décidé de ne pas l’ajouter à la gamme puisque ses ventes ne seraient pas assez élevées. Dommage.

Et puis, il y a les vieillissantes berlines Verano et Regal. La Verano se vend plutôt bien au Canada, grâce à des promotions intéressantes, mais devrait bientôt être redessinée. On attend toujours de savoir quand une nouvelle génération de la Regal apparaîtra. Et puisqu’on en parle, la sportive Regal Gran Sport sera retirée à la fin de son cycle de production, et aucun autre produit Buick en Amérique n’obtiendra une édition GS. Selon les représentants de la marque, personne n’en achète.

D’ici 2018, quatre nouveaux modèles Buick seront introduits. L’Enclave, la Regal et la Verano feront vraisemblablement partie de ce groupe, ce qui laisserait donc entrevoir un autre ajout à la gamme.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×