Red Sport n’est pas le AMG d’Infiniti

Publié le 26 septembre 2016 dans Blogue par Marc-André Gauthier

Lorsqu’Infiniti a annoncé l’introduction d’un modèle Red Sport de sa berline Q50, plusieurs crurent que ce serait une version de production de la Q50 Eau Rouge, une Q50 dans laquelle Nissan avait coincé un moteur de Nissan GT-R.

Finalement, ce n’est pas 550 chevaux qui allaient hanter le capot de la Q50 Red Sport, mais plutôt 400.

400 chevaux, dans la vie de tous les jours, surtout jumelés à un rouage intégral, c’est plus que suffisant!

Pourtant, l’une des principales critiques que mes pairs manifestèrent à l’égard de la Q50 concernait son anonymat. Il est vrai qu’entre une Q50 S dite « Silver Sport » et une Q50 S dite « Red Sport », il n’y a pas beaucoup de différence, esthétiquement.

Il est vrai que 100 chevaux additionnels, la Q50 S Silver Sport n’ayant que 300 chevaux, ça se remarque, mais d’un rapide coup d’œil, il est à peu près impossible de les différencier. Chez Mercedes-Benz, par exemple, lorsque l’on regarde une Classe C, on sait tout de suite s’il s’agit d’une C 300 ou d’une AMG C 63.

Alors, trop anonyme la Q50 S Red Sport? Et la Q60 S Red Sport? Même chose, très similaire à ses cousines moins puissantes.

J’ai d’ailleurs mentionné ce point aux ingénieurs nippons responsables du projet. Après des simagrées en guise de communication, nous avons réussi à nous comprendre!

L’erreur que plusieurs ont faite est d’avoir considéré Red Sport comme une marque similaire à AMG. Pour l’instant, Red Sport, sur les produits Infiniti, fait office d’édition de performance.

Pour le futur, cependant, rien n’est certain. Ces mêmes ingénieurs m’ont confirmé qu’Infiniti, dans le cadre de son objectif de domination mondiale, a un plan pour avoir sa marque de performance. Il faut voir Red Sport comme étant un groupe d’options transitoire.

Quant à l’anonymat présent, il s’explique tout simplement parce que c’est ce que souhaitait la marque : ce n’est pas tout le monde qui veut une voiture qui attire inutilement les regards. La Q60, dans sa version Red Sport, a beaucoup de classe, une classe qu’un pare-chocs avant éventré par des bouches de refroidissement viendrait entacher.

Autrement dit, il ne faut pas voir la Q60 S Red Sport comme une rivale de la BMW M4. Il s’agit plutôt d’une rivale à la Série 4, mais avec 400 chevaux. En attendant une nouvelle marque Infiniti de performance, apprécions donc l’effort du constructeur de nous proposer des produits excitants au quotidien!

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×