Audi RS 3 2018 : l'ultime « sleeper »

Publié le 24 mars 2017 dans Premiers contacts par Gabriel Gélinas

SALALAH (Oman) – Avec son moteur de presque 400 chevaux, son rouage intégral et son look d’innocente berline, la nouvelle Audi RS 3 2018 se qualifie d’office comme le sleeper ultime. Avant toute chose cependant, il convient de parler d’argent… Lorsqu’on apprendra que vous avez dépensé plus de 60 000 dollars pour acquérir ce qui, pour les autres, est simplement une A3 un peu plus haut de gamme, la plupart des gens penseront que vous êtes devenu complètement fou.

Sauf que la Audi RS 3 2018 n’est pas une voiture pour la plupart des gens. C’est une voiture pour les vrais connaisseurs, ceux dont le seul regret sera de ne pouvoir l’obtenir équipée d’une boîte manuelle ou en configuration Sportback à cinq portes, dernière déclinaison de la RS 3 dévoilée il y a à peine deux semaines au Salon de l’auto de Genève.

Pour le Canada, seule la déclinaison berline de la RS 3 sera disponible. Elle arrive dès cet été avec un équipement complet — ce qui en fait une authentique voiture de luxe — et des performances qui lui permettent de mettre un conducteur de Porsche 911 Carrera dans l’embarras. En vérité, cette voiture a peu de défauts. Bien sûr, vous pouvez acheter une berline plus spacieuse et plus confortable pour 60 000 mille dollars, mais ce n’est pas ça, la raison d’être de la RS 3. Son truc, c’est la performance…

Presque 400 chevaux…

La RS 3 est animée par le même moteur que la sportive Audi TT RS, et c’est un véritable bijou. Construction tout en aluminium, cinq cylindres, 2,5 litres, suralimentation par turbocompresseur et sonorité très typée, presque staccato, en raison du nombre impair de cylindres et d’une séquence d’ignition 1-2-4-5-3 qui commande l’allumage en alternance entre des cylindres adjacents et d’autres plus espacés.

Avec 394 chevaux et un couple de 354 livres-pied livrés au bitume par l’entremise d’une boîte à double embrayage à sept rapports et le rouage intégral quattro, la RS 3 est une véritable petite bombe remarquablement « sonore » lorsque le moteur est à pleine charge. On enclenche le système de Départ-canon et le sprint de zéro à 100 kilomètres/heure est éclipsé en 4,1 secondes. La vitesse maximale est fixée à 250 kilomètres/heure, mais peut être portée à 280 km/h à la demande du client. Pour ceux qui sont en retard pour une réunion et qui doivent juste filer un petit peu plus vite sur l’autobahn

Rapide, mais discrète…

Le look est juste parfait. Pas d’aileron massif juché sur le coffre, pas d’ouvertures pratiquées dans le capot avant, bref aucun artifice de type boy-racer. Vous pouvez aller chercher votre belle-mère en RS 3 sans l’alarmer d’aucune façon. Huit couleurs sont au programme pour le Canada et la plupart d’entre elles, à l’exception du Rouge Catalunya qui est la couleur la plus frappante pour notre marché, vous permettront de voler sous le radar. Cela signifie aussi que la couleur Viper Green, que vous voyez sur certaines photos de la RS 3, n’est disponible qu’en commande spéciale moyennant supplément...

Photo: Audi AG

Le plein d’équipement…

Le prix de départ de la Audi RS 3 2018 est de 62 900 $. Pour cette somme, vous obtenez, au choix, les sièges sport RS en cuir nappa avec superbes motifs à diamants, ou les sièges comfort sport sans motifs à diamants, mais avec surpiqûres contrastantes. Vous tenez en mains un volant sport multifonction en cuir et Alcantara avec méplat à sa base. Vous passerez les rapports au moyen des paliers localisés au volant ou du levier de vitesses en mode Sport.

Pour le Canada, la RS 3 est équipée d’une longue liste d’équipements de série comprenant l’affichage numérique Audi virtual cockpit, un pédalier en aluminium, une chaîne audio Bang & Olufsen de 705 watts avec 14 haut-parleurs et la suspension magnétorhéologique Magnetic Ride, entre autres.

Parmi les options, on retrouve le Groupe Sport (1 750 $) avec suspension conventionnelle fixe, un couvercle de moteur en fibre de carbone et la limite de vitesse fixée à 280 km/h précitée. Il y a aussi le groupe Black Optics (850 $) qui comprend, vous l’avez deviné, des rétroviseurs extérieurs, le becquet avant avec inscription quattro, les pourtours du vitrage et le déflecteur de coffre tous réalisés en noir. Parmi les options disponibles à la pièce, on retrouve les étriers de frein peints en rouge (400 $), l’échappement sport avec embouts peints en noir (850 $) et même les freins avant en composite de céramique (5 800 $).

Photo: Gabriel Gélinas

Sur les routes de montagnes de la région de Salalah à Oman, la RS 3 s’est montrée d’attaque concernant la dynamique et les performances. Elle accélère avec un aplomb remarquable, en profitant de son couple maximal livré sur une plage très large, soit de 1 700 à 5 800 tours/minute, et elle est stable même à très haute vitesse en virage rapide. Si on la pousse très fort en virage serré, elle a tendance à sous-virer légèrement, mais il suffit de passer au mode ESC Sport, plus permissif, pour faire dériver le train arrière et rendre la RS 3 beaucoup plus joueuse. Avec la suspension magnétorhéologique de série, il est aussi possible de sélectionner le mode Comfort qui paramètre un comportement plus souple pour une conduite plus relaxe.

La RS 3 est chère, plus chère qu’une Volkswagen Golf R ou une Ford Focus RS, mais son prix est comparable à celui de la BMW M2. Avec son équipement complet et son rouage intégral, qui autorise une conduite en toute saison, la Audi RS 3 2018 est d’attaque. Aussi, c’est une berline, pas une hatchback, et c’est ce qui en fait une voiture de performance pour adultes.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Audi A3 2018
Version à l'essai RS3 berline quattro
Fourchette de prix 62 900 $ – 72 700 $
Prix du modèle à l'essai CA$72,700
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) 13.7 / 7.9 / n.d. L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Cadillac ATS, Buick Verano, BMW Série 2 Coupé, Acura ILX, Mercedes-Benz CLA, Lexus IS, Lexus CT, MINI Cabriolet, MINI Clubman
Points forts
  • Moteur puissant et coupleux
  • Rapide, mais discrète
  • Dotation complète de série
  • Qualité d'assemblage et de finition
  • Rouage intégral de série
Points faibles
  • Prix élevé
  • Tarifs de certaines options
  • Absence d'une boîte manuelle
  • Absence de la version RS 3 Sportback
Fiche d'appréciation
Consommation 3.0/5 La consommation de carburant est directement reliée à l'enthousiasme du conducteur.
Confort 4.0/5 La sélection du mode Comfort transforme la RS 3 en berline agréable à vivre pour la conduite de tous les jours .
Performances 4.5/5 Le sprint de zéro à cent kilomètres/heure se fait en 4,1 secondes avec le système de départ-canon. La RS 3 est très rapide.
Système multimédia 4.5/5 Le système multimédia MMI est très convivial. On aime aussi le Audi virtual cockpit qui fait partie de l'équipement de série.
Agrément de conduite 4.5/5 La RS 3 peut se montrer très joueuse, mais pas autant qu'une BMW M2 qui est une propulsion.
Appréciation générale 4.5/5 Le niveau de performances, de la dynamique et le rapport équipement-prix fait de la RS 3 une voiture performante qui est aussi facile à vivre au quotidien.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×