Après un accident de voiture au Québec, je fais quoi?

Publié le 2 mai 2017 dans Conseils: Protégez votre auto par Partenaire du Guide de l'auto

Cet article est présenté par Desjardins Assurances

Même les conducteurs les plus attentifs ne sont malheureusement pas à l’abri d’un accident de voiture. Si vous êtes impliqué dans un accident, savoir quoi faire vous sera d’une énorme utilité (et réduira de beaucoup votre stress!). Les questions que vous vous poserez seront inévitablement : dois-je faire une réclamation à mon assureur? Si oui, comment? Et puis-je faire quoi que ce soit pour éviter que ma prime d’assurance auto augmente? Nous aborderons ici les différents points afin de bien vous guider.

En premier lieu : restez calme, question de gérer la situation le mieux possible.

Ensuite :

Bon à savoir : vous pouvez prendre une photo du permis de conduire avec votre téléphone intelligent, du certificat d’immatriculation et du certificat d’assurance de l’autre conducteur.

Véhicule endommagé ou pas, en cas d’accident de voiture avec dommages à autrui, il y a bien des raisons de faire une déclaration du sinistre à votre assureur, dont :

Votre contrat d’assurance auto est votre meilleur ami afin de savoir si les dommages au véhicule sont couverts! Vous n’êtes toujours pas certain de vos garanties, du coût de votre franchise ou pour toute autre question, communiquez avec un agent d’assurance. Il vous guidera pour que vous preniez la bonne décision selon votre contexte et il évaluera l’incidence que cette réclamation aurait sur votre prime.

Bon à savoir : En mode prévention, vous pouvez souscrire une protection optionnelle « Pardon d’accident ». Vous éviterez ainsi une hausse de prime d’assurance à la suite d’un premier accident responsable.

Il est possible que votre prime d’assurance auto augmente à la suite d’une réclamation. Voici tout de même des trucs simples pour économiser sur votre assurance auto :

Bon à savoir : selon votre profil ou le type de votre véhicule, vous pourriez bénéficier de rabais auprès de votre assureur.

La distraction au volant cause près de quatre millions de collisions par an en Amérique du Nord*, une statistique qui nous fait réaliser à quel point c’est fréquent. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est facile d’y remédier en étant plus vigilant. Voici donc les principales sources de distractions au volant qui sont à éviter:

Bon à savoir : si vous êtes client chez Desjardins Assurances, ils ont le programme Ajusto qui enregistre, à titre indicatif, le nombre de distractions au volant liées à votre téléphone lors de vos trajets. Vous pouvez donc prendre connaissance de vos habitudes de conduite dans l’optique d’améliorer votre comportement sur la route et éviter tout accident de voiture bien sûr.

En résumé
La meilleure manière d’éviter d’être impliqué dans un accident de voiture est de diminuer les sources de distractions au volant et d’éviter toute autre activité pouvant détourner votre attention de la route. Si vous avez un accident, demeurez le plus calme possible. Appelez la police si blessés il y a, sinon, remplissez le constat à l’amiable.

Par la suite, communiquez avec votre assureur afin de déclarer le sinistre et consultez-le afin de comprendre l’incidence qu’une réclamation pourrait avoir sur votre prime d’assurance. Rappelez-vous également qu’il existe maintes façons de réduire votre prime et que l’agent d’assurance est le mieux placé pour vous guider dans tout ce qui concerne le domaine de l’assurance automobile.

Sur ce, bonne route!

Sources (1)

La distraction au volant – Gendarmerie royale du Canada

Accident avec collision : quoi faire? – Desjardins Assurances

Distraction au volant : le saviez-vous? – Société de l’assurance automobile du Québec

Que faire en cas d’accident automobile – Éducaloi

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×