Chevrolet Corvette 2017: La fin d’une lignée et le début d’une autre?

Publié le 1er janvier 2017 dans 2017 par Gabriel Gélinas

Avec la Stingray, la Corvette de septième génération est devenue le modèle le plus puissant et le plus abouti d’une longue lignée de sportives qui ont toujours offert un rapport performances/prix imbattable. Le lancement de la Stingray a été suivi par celui de la Z06 au potentiel de performance explosif, et les deux sont disponibles en versions coupé et cabriolet. Un succès sur toute la ligne.

La Chevrolet Corvette actuelle est une authentique voiture sportive capable d’en découdre avec des rivales dont le prix est largement supérieur, notamment la Porsche 911 Carrera. Grâce à son châssis en aluminium et certaines pièces de carrosserie en fibre de carbone, la Corvette Stingray pèse à peine plus de 1 500 kilos, ce qui autorise des performances très relevées ainsi qu’une accélération latérale supérieure à 1 g en virage. Bref, au sujet des performances et de la dynamique, rien à redire, la Corvette Stingray livre la marchandise.

Grâce à son très long capot et ses proportions typées, la Corvette ne sera jamais confondue avec un autre modèle. Il en va de même pour la présentation intérieure et l’habitacle de style cockpit qui respecte une certaine filiation avec les modèles antérieurs. Équipée de la suspension magnétorhéologique offerte en option, la conduite de la Stingray est paramétrable sur plusieurs modes, dont le mode Tour qui permet de bonifier le confort pour la conduite de tous les jours.

Ainsi, la Corvette devient très conviviale pour un usage trois saisons. Soulignons que cette voiture est équipée d’un système de désactivation des cylindres, ce qui transforme le V8 big block de 6,2 litres en moteur quatre cylindres lorsque l’on roule à vitesse de croisière sur l’autoroute, histoire de réduire la consommation. À l’autre bout du spectre, pour exploiter pleinement les performances de la Corvette, il suffit de choisir les modes Sport et Track pour que s’opère une transformation aussi immédiate qu’efficace pour ce qui est du comportement routier de la voiture. De plus l’ensemble performance Z51 ajoute au moteur un circuit d’huile à carter sec, assurant une lubrification toujours parfaite sur piste.

Z06 et ZR1?
Le modèle Z06, développé en parallèle avec la voiture de course Corvette C7.R, est carrément explosif au chapitre des performances grâce à son V8 surcompressé déployant 650 chevaux et un couple de 650 livres-pied. Tout comme la Stingray, la conduite de la Z06 est paramétrable et le mode Track permet d’optimiser la réponse à la commande des gaz, la direction, la fermeté de l’amortissement et le différentiel autobloquant pour la conduite sur circuit.

Véritable bête, la Z06 peut aussi être équipée, en option, du groupe Z07. Celui-ci comprend des étriers Brembo et des disques de frein en composite ainsi que des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 ultraperformants sur chaussée sèche, mais qui rendent la voiture délicate à conduire sous la pluie.

Côté look, la Z06 se démarque par l’adoption de prises d’air surdimensionnées essentielles pour assurer le refroidissement du moteur et des freins. Avec son potentiel de performance délirant, la Corvette Z06 est au sommet de la gamme, mais elle pourrait être éclipsée dès janvier 2017 par le retour du modèle ZR1, encore plus performant, ce qui marquerait aussi la fin de carrière du modèle de septième génération.

Dans la boule de cristal
Chez Chevrolet, la Corvette est le modèle le plus performant, celui qui a atteint le statut d’icône dans sa forme actuelle. Toutefois, si l’on se fie aux rumeurs persistantes, il est possible que la Corvette évolue dans une toute nouvelle direction avec le modèle de huitième génération qui délaisserait sa configuration de propulsion à moteur avant pour devenir une auto sport à moteur central. Ainsi, la Corvette pourrait « monter en grade » et rivaliser directement avec des modèles comme l’Acura NSX ou l’Audi R8, voire même d’autres bolides exotiques en provenance de marques établies.

Cette perspective tombe sous le sens lorsque l’on tient compte que Ford a choisi cette configuration à moteur central pour sa nouvelle GT, vedette de notre couverture de l’édition 2016, via laquelle le constructeur américain renoue avec la compétition en épreuves d’endurance. General Motors pourrait certainement lui donner la réplique avec cette Corvette à moteur central dont le dévoilement serait programmé pour le Salon de l’auto de Detroit en janvier 2018 comme modèle 2019.

Il est également possible que Chevrolet propose une version à motorisation hybride avec un moteur électrique livrant son couple aux roues avant, une conception semblable à celle de l’Acura NSX. C’est une histoire à suivre et, chose est certaine, la Corvette n’a pas fini de faire parler d’elle…

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×