Honda Accord 2018, nous l'avons conduite

Publié le 9 juin 2017 dans Premiers contacts par Sylvain Raymond

2018 Honda Accord, TOCHIGI, Japon – De passage au Japon dans le cadre du Honda Meeting 2017, le Guide de l’auto a eu la chance de voir et surtout d’essayer la toute nouvelle Honda Accord de dixième génération, un modèle qui sera commercialisé cet automne. Comme vous pouvez le constater sur les images, la voiture était en tenue de camouflage afin de préserver ses lignes, puisque son dévoilement officiel n’est prévu que pour la fin de l’été. On a d’ailleurs pris quelques clichés illégaux, le constructeur ne devant nous fournir qu’une seule image.

Côté style, on peut tout de même décoder quelques éléments intéressants, dont un design plus angulaire. La voiture semble plus large alors que la ligne de toit est légèrement abaissée par rapport à l’ancienne Accord. Pareil à l’intérieur, la planche de bord était camouflée, mais on pouvait toute de même remarquer des similarités avec la Clarity, notamment l’instrumentation et le groupe de commandes logés sur la console centrale.

La fin de l’Accord V6

En fait, ce n’est pas tant les lignes du modèle qui importaient lors de cet essai que les mécaniques. Fini le moteur V6, la Honda Accord 2018 ne sera propulsée que par un duo de quatre cylindres turbocompressés, un changement de cap important puisque le constructeur nippon n’a jamais réellement cru en la turbocompression, vantant le mérite de ses mécaniques atmosphériques. La version hybride sera quant à elle équipée du même système hybride introduit en 2017, lequel utilise un moteur à essence de 2,0 litres à cycle Atkinson et un nouveau système hybride à double motorisation électrique, un qui envoie du couple aux roues, l’autre qui démarre le moteur et qui sert également de générateur.

De série, l’Accord 2018, qui repose sur la même plateforme que le HR-V et la Civic, sera donc équipée d’un quatre cylindres de 1,5 litre auquel on a greffé la technologie de calage variable des soupapes. On estime sa puissance à environ 200 chevaux.

Le plus vigoureux des moteurs sera le quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé, le même qui gronde à bord de la nouvelle Honda Civic Type R. N’espérez pas toutefois retrouver les mêmes chiffres de puissance, soit 306 chevaux et 295 lb-pi de couple. Sans que les chiffres officiels ne nous soient révélés, on nous a prévenus qu’il sera un peu moins puissant, mais en revanche, il pourra utiliser du carburant ordinaire. On devine que l’on a légèrement réduit la pression du turbocompresseur dans son application à bord de l’Accord.

Photo: Sylvain Raymond

Une boîte manuelle? Tout à fait!

La plus grande surprise, c’est la disponibilité d’une transmission manuelle, une excellente nouvelle pour les amateurs du genre et surtout un avantage concurrentiel face à ses rivales. Selon les données préliminaires, elle sera offerte avec l’un ou l’autre des moteurs suralimentés. Sinon, les acheteurs auront droit à une transmission à variation continue de type CVT pour le quatre cylindres de 1,5 litre et à une toute nouvelle transmission à dix rapports pour la plus puissante des mécaniques. Cette dernière, qui a été introduite initialement à bord de la nouvelle fourgonnette Odyssey, est plus légère et transmet le couple du moteur plus efficacement.

On a eu la chance de prendre le volant de la nouvelle Accord pour quelques tours de piste. Nous avions sous le capot le quatre cylindres de 2,0 litres jumelé à la transmission à dix rapports. On a bien aimé la sonorité du moteur en accélération, élément qui pourrait réconforter ceux qui seraient déçus par la disparition du six cylindres. Le moteur livre son couple rapidement, chose assez étonnante puisque l’on est en présence d’un seul turbo, à simple volute de surcroît. Selon les ingénieurs, il a été conçu avec un bas coefficient d’inertie, le tout semble porter ses fruits.

Nos quelques changements de rapport ne nous ont pas permis de tester la transmission sous toutes ses coutures, mais on demeure convaincu qu’elle sera fort efficace. Finalement, la direction semblait bien connectée à la route et la voiture laisse présager un bel équilibre entre confort et sportivité.

Depuis son introduction en 1976, il s’est vendu pas moins de 13 millions d’Accord en Amérique du Nord. La Honda Accord 2018 sera produite à l’usine de Russells Point en Ohio. Les prix seront dévoilés ultérieurement.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×