Toyota Prius Prime 2017 à l’Écorandonnée de l’AJAC

Publié le 28 juillet 2017 dans Essais par Michel Deslauriers

Pour sa première année de commercialisation au Canada, une quantité limitée d’unités était disponible, alors Toyota a décidé de favoriser le marché québécois. En effet, pour le millésime 2017, la version hybride rechargeable de la Prius sera une exclusivité pour La Belle Province, là où il se vend le plus de véhicules électrifiés au Canada.

L’Écorandonnée, un événement annuel organisé par l’Association des journalistes automobile du Canada, se déroulait d’Ottawa à Québec lors de l’édition 2017. Il était donc tout indiqué que la Prius Prime soit inscrite afin que les journalistes puissent passer un peu de temps à son volant.

La Toyota Prius Prime est motivée par un quatre cylindres de 1,8 litre, d’un moteur électrique et d’une boîte automatique à variation continue électronique. Ce système hybride produit 121 chevaux combinés, un nombre bien modeste, mais la voiture affiche un poids retenu de 1 526 kilogrammes, alors les performances ne sont pas trop laborieuses. Toutefois, à l’instar des autres membres de la famille Prius, on ne peut pas dire que la Prime soit réellement amusante à conduire.

Grâce à son bloc de batteries de 8,8 kWh, la Prius Prime peut rouler en mode 100% électrique sur une distance estimée à 40 kilomètres, et ce, jusqu’à une vitesse de 134 km/h. Une recharge complète ne nécessite que deux heures et 10 minutes sur une prise de 240 volts, ou 5 heures et demie sur une prise de courant domestique de 120 volts.

Évidemment, l’autonomie variera selon notre façon de conduire et le climat. Lors des deux journées de l’Écorandonnée, les journalistes ont mis en pratique leurs techniques d’éconduite pour soutirer une moyenne globale de 3,3 L/100 km, soit un dixième de moins que la cote combinée ville/route publiée par Toyota, établie selon les procédures de Ressources naturelles Canada.

Pour ma part, j’ai conduit la Prime sur une des huit portions du trajet total, de Sainte-Adèle au centre-ville de Montréal. À l’heure de pointe du soir. Et la voiture n’a pas pu être branchée avant mon départ, alors je n’ai pu faire mieux que 3,9 L/100 km.

La Toyota Prius Prime 2017 est vendue à partir de 32 990 $ avant les frais de transport et de préparation, et sa consommation équivalente de 1,8 Le/100 km en fait la voiture la moins énergivore sur le marché, hybrides rechargeables et voitures 100% électriques confondues. De plus, on Québec, les acheteurs ont droit à un rabais gouvernemental de 4 000 $, applicable après l’ajout des taxes de vente.

Intéressante, la Prime? Absolument. Malgré sa conduite peu enjouée et quelques défauts, comme l’absence d’un essuie-glace arrière, une insonorisation perfectible et un système multimédia doté d’un écran parfois complexe à utiliser en conduisant, c’est une voiture technologiquement à point, très peu énergivore et confortable pour quatre adultes.

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×