Volkswagen T-Roc : un nouveau joueur chez les VUS sous-compacts?

Publié le 12 septembre 2017 dans Francfort par Sylvain Raymond

FRANCFORT (Allemagne) – Alors que Volkswagen a récemment présenté le T-Roc, son nouveau VUS sous-compact qui sera commercialisé en Europe dès l’an prochain, c’est la version la plus sportive R-Line qui s’est montrée de bout du nez au salon de Francfort 2017. Reposant sur la plate-forme de la Volkswagen Golf, le T-Roc – avez-vous remarqué que le nom de tous les VUS de VW débute par la lettre « T »? – le T-Roc rejoint la gamme et au chapitre du prix et des dimensions, il se positionnera tout juste sous le Tiguan, nouvellement remanié. Le modèle se destine à rivaliser avec des véhicules tels le Subaru Crosstrek, le Mazda CX-3 et le Honda HR-V.

Côté style, le VUS propose des lignes résolument sportives dont les traits sont un peu plus angulaires par rapport aux autres VUS de la gamme. On vise une clientèle plus jeune, et c’est pourquoi il est offert avec un choix de couleurs un peu plus éclaté. En version R-Line, les jantes de 19 pouces optionnelles lui procurent encore plus de style, et on a voulu en faire un VUS disposant d’autant de caractère que dans le cas de petites sportives de la marque. Il faut avouer qu’en vrai, il est fort réussi.

Dans l’habitacle, le tableau de bord et l’instrumentation n’est pas sans nous rappeler ceux de la Golf, mais on a ajouté plusieurs appliqués de couleur afin de dynamiser le tout. L’espace à bord demeure généreux alors que le volume de chargement est supérieur à celui de plusieurs rivaux.

Assemblé sur la plate-forme MBQ du constructeur, le modèle, qui peut accommoder cinq passagers, sera proposé avec une boîte manuelle à six rapports ou une automatique à double embrayage de type DSG, à sept rapports. Six moteurs seront offerts en Europe, et il est certain que le choix sera beaucoup plus restreint si jamais le modèle devait traverser l’Atlantique.

Pour le moment, on sait que le véhicule ne sera pas offert aux États-Unis, royaume des véhicules plus imposants, mais tout n’est pas joué pour le Canada. Vu l’intérêt de ce type de véhicule chez nous, nous avons questionné lors d’une entrevue Jürgen Stackmann, responsable vente et marketing chez Volkswagen, et il n’a pas été formel quant à l’avenir du véhicule ici. Il a laissé entrevoir la possibilité de l’offrir au Canada alors que d’autres rumeurs parlent de la venue d’un modèle similaire.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×