Top 10 des pneus d'hiver pour VUS compacts

Publié le 3 octobre 2017 dans Pneus par Jean-François Guay

La popularité grandissante des véhicules à vocation utilitaire ne se dément pas, comme en témoigne la prolifération des catégories et des modèles. Qu'à cela ne tienne, il se vend environ deux fois plus de véhicules utilitaires au pays que de voitures. Pour cette raison, notre comparatif de pneus d'hiver s'est effectué cette année au volant de deux Mazda CX-5. À ce propos, prenez note que les produits testés peuvent chausser autant un multisegment de taille sous-compacte, compacte, intermédiaire ou grand format qu'un véhicule utilitaire sport, camionnette ou fourgonnette.

Pour établir notre Top 10 parmi les 29 pneus d'hiver que nous avons essayés, la méthodologie est demeurée la même que lors des années antérieures. Chaque pneu a été testé sur diverses surfaces hivernales : glace, neige durcie, neige profonde, différents bitumes asphaltés et bétonnés humides ou secs à une température avoisinant moins 10 degrés Celsius (-10 oC). Somme toute, le parcours du test comprenait des routes secondaires et des portions d’autoroute dans la région des Laurentides — au nord de Montréal.

Nous avons évalué les pneus en fonction du freinage, de la motricité en accélération (départ arrêté), de leur comportement en virage, en slalom et lors de changement de voie, sans oublier le confort et le silence de roulement. Finalement, une évaluation subjective comptant pour une infime partie de l’évaluation a ajouté une touche personnelle afin d’établir notre classement final.

Encore cette année, notre palmarès comprend des marques populaires comme Bridgestone, Continental, Dunlop, Gislaved, Goodyear, Michelin, Nokian, Pirelli, Yokohama et Toyo. On compte une nouvelle marque : Nitto. Il est dommage que Cooper, General et Hankook n'aient pas donné suite à notre invitation. Quant à Vredestein, la marque néerlandaise a inscrit le Quadrac 5 à notre match, un pneu 4 saisons homologué pour l'hiver qui n'a pas les mêmes aptitudes hivernales que les modèles Wintrac, Snowtrac et Arctrac, lesquels auraient pu en découdre avec les meilleurs de la catégorie. Maintenant, place au Top 10!

1. Bridgestone Blizzak DM-V2 (ex aequo)
Pour camions légers, le Blizzak DM-V2 de Bridgestone est la quintessence des pneus d'hiver japonais. Ses caractéristiques lui permettent de terminer ex aequo avec le réputé Hakkapeliitta R2 SUV de Nokian. Face à son rival finlandais, le DM-V2 se démarque par une gamme de prix plus abordables, un réseau de distribution plus étendu et une meilleure douceur de roulement sur pavé sec et fissuré.

Peu importe la surface, le conducteur appréciera les distances courtes de freinage et son excellente motricité sur les surfaces glacées et enneigées. Dans les courbes ou à haute vitesse, l'adhérence longitudinale et latérale est maximale grâce à sa bande de roulement directionnelle, ses blocs dotés d'arêtes mordantes et le composé de la gomme avec revêtement hydrophile. Par rapport à leurs ancêtres, les derniers-nés de la famille Blizzak offrent une longévité accrue.

Notre évaluation

1. Nokian Hakkapeliitta R2 SUV (ex aequo)
Depuis longtemps, Nokian est le nec plus ultra en matière de pneus d’hiver et le Hakkapeliitta R2 SUV ne fait pas exception à la règle en offrant une motricité hors du commun. La construction est robuste et la durabilité au rendez-vous. Dans la neige et sur la glace, il fait aussi bien sinon mieux que le Blizzak. Toutefois, il perd quelques points face au DM-V2 sur le bitume sec où ce dernier s'avère plus confortable et silencieux à cause de la souplesse de ses flancs.

Qui plus est, le prix du DM-V2 est moins élevé que celui du R2 SUV. Qu'à cela ne tienne, le Nokian procure une adhérence sans pareil au freinage et dans les virages. Les dimensions sont variées et la gamme comprend également des Run Flat qui peuvent rouler à plat (crevaison).

En plus du R2 SUV, Nokian offre cette année le nouveau Hakkapeliitta 9. Toutefois, nous n'avons pas inscrit le Hakka 9 au match, car il n'était pas encore arrivé au Canada lors du test effectué en février dernier. Par fidélité à notre politique et par équité envers les autres manufacturiers participants, tout produit évalué en dehors de notre comparatif ne peut se classer dans notre Top 10. Ça sera donc une autre fois... Mais si cela vous intéresse, sachez que nous l'avons essayé et que le Hakka 9 monte la barre d'un cran avec ses deux types de crampons adaptatifs, l'un est conçu pour le freinage et l'accélération et l'autre pour la traction en virage. Ça promet!

Un autre produit Nokian que nous avons essayé plus tard en saison est le nouveau Nordman 7 SUV qui est un clone de l'ancien Hakkapeliitta 7. Offert à prix concurrentiel, le Nordman 7 est disponible avec ou sans crampons posés en usine.

Notre évaluation (R2 SUV)

2. Gislaved Nord*Frost 200 SUV
À cause de leurs origines suédoises, les pneus d'hiver Gislaved ont longtemps été comparés à ceux du manufacturier finlandais Nokian. Or, depuis 1992, Gislaved appartient au fabricant allemand Continental AG. Au cours des dernières années, Gislaved a proposé de bons pneus d'hiver comme les Nord*Frost 3 et Nord*Frost 5. Il y a deux ans, nous avons mis à l'épreuve le Nord*Frost 100 qui nous avait agréablement surpris.

Cette année, notre coup de cœur est décerné au nouveau Nord*Frost 200. Tant sur le bitume sec, la neige ou la glace, le Nord*Frost 200 a déclassé bon nombre de ses rivaux. Même s'il perd des points au freinage, il se reprend au niveau de la motricité dans la neige durcie et la poudreuse. De même, sa tenue de route sur pavé sec et humide est surprenante grâce à une semelle asymétrique. Pour prolonger sa durée de vie, il est préférable de le permuter régulièrement. Un autre argument qui milite en sa faveur est son prix abordable. Toutefois, le réseau de distribution demeure plutôt limité.

Notre évaluation

3. Michelin Latitude X-Ice Xi2
Il fut une époque où le Michelin X-Ice Xi2 était le champion incontesté de la catégorie. Toutefois, la concurrence n'a cessé d'améliorer ses produits pendant que le roi se reposait sur ses lauriers... Cela dit, le X-Ice Xi2 demeure malgré tout un excellent pneumatique d'hiver qui offre une douceur et un confort de roulement inégalés. S'il excelle sur le bitume sec et froid en offrant une bonne tenue de route et des freinages courts, il s'avère aussi l'un des meilleurs sur les surfaces glacées et la neige mince durcie.

Cependant, le Xi2 en prend pour son rhume dans la poudreuse et la gadoue, car la semelle peine à évacuer la neige. La gamme de prix est onéreuse, mais la longévité des pneus Michelin a fait ses preuves. Qui plus est, le réseau de distribution de Bibendum est probablement le plus complet de l'industrie.

Notre évaluation

4. Yokohama iceGuard iG51v
Le Yokohama iceGuard iG51v a été conçu spécialement pour chausser multisegments, utilitaires sport et camionnettes. Ce qui explique que les dimensions débutent à 16 pouces et la largeur à 215 millimètres. Robuste et durable malgré une gomme d'apparence souple, le iG51v performe bien dans la neige durcie ou folle et sur les surfaces glacées ou humides. Le comportement en virage et lors d'accélération (départ arrêté) est excellent, mais les distances de freinages pourraient être plus courtes.

Sur pavé sec, le confort de roulement est sans reproche. Outre le composé de sa gomme, le secret de son succès réside dans sa bande de roulement directionnelle qui permet d'évider rapidement les éléments (neige, gadoue et eau) grâce à ses lamelles adaptables et le design de ses blocs. À haute vitesse sur les autoroutes, la stabilité est assurée par la rainure centrale en continu. Côté durabilité, la longévité dépasse celle des anciens pneus « iG ».

Notre évaluation

5. Continental WinterContact SI
Le Continental WinterContact SI a été dévoilé voici deux ans. Il succède à l’ExtremeWinterContact. Par rapport à son prédécesseur dont la semelle était asymétrique, les blocs en forme de V du WinterContact SI adoptent une position directionnelle. Sur les surfaces glissantes, la traction en ligne droite l’emporte sur le comportement en virage qui manque parfois de mordant. Néanmoins, il est aisé d'anticiper et de contrôler les dérapages.

Cette nouvelle génération de Continental performe sur la neige durcie et la glace grâce à sa bande de roulement directionnelle fortement lamellisée. Dans la poudreuse ou la neige épaisse, la motricité est moyenne et s'apparente au Michelin X-Ice Xi2. À l'instar de ce dernier, le comportement du Contact SI sur une route sèche ou humide est exemplaire, et ce, tant en virage qu'au freinage. Le réseau de distribution est passablement étendu.

Notre évaluation

6. Toyo Observe GSi-5
L'Observe GSi-5 de Toyo aurait pu se classer en quatrième ou cinquième place, mais les conditions climatiques lors du test en ont voulu autrement. En effet, dans l'un de nos tests, réalisé il y a trois ans, l'Observe GSi-5 avait mieux performé face au Yokohama iceGuard iG51v et il avait terminé devant son rival. À sa décharge, il faut dire que le parcours et les exercices étaient différents à l'époque. Quoi qu'il en soit, seulement deux maigres points de pourcentage séparent l'Observe GSi 5 de l'iceGuard iG51v au classement.

De tous les pneus inscrits à notre match, le GSi-5 offre le plus grand nombre de dimensions avec une centaine de pointures au catalogue. Il est destiné autant aux voitures de tourisme et fourgonnettes qu'aux multisegments, VUS et camionnettes. Son comportement dans la poudreuse et sur la glace se situe au-dessus de la moyenne, mais il perd un peu de sa superbe dans la neige lourde mouillée. Sur pavé sec et fissuré, on aimerait qu'il soit plus silencieux. Somme toute, c'est un pneumatique qui performe à tous points de vue et ne démontre aucune véritable faiblesse. Il représente une bonne valeur pour le prix.

Notre évaluation

7. Pirelli Ice Zero FR
Comme le Continental WinterContact SI, le Pirelli Ice Zero FR (FR pour friction) est un pneu d'hiver de récente génération. Créée pour les petits et moyens VUS, cette nouvelle mouture de Pirelli offre une bonne adhérence sur le sec et un comportement moelleux sur les routes et autoroutes au revêtement lézardé. Sur la glace, la motricité et les distances de freinage sont dans la moyenne. La semelle directionnelle intègre des blocs lamellisés bien espacés pour évacuer la gadoue et la neige. Le catalogue comprend des versions Run Flat (roulage à plat). Pour les gros VUS, il faut considérer le Pirelli Scorpion Winter.

Notre évaluation

8. Goodyear Ultra Grip WRT
Goodyear offre une large panoplie de pneus d'hiver. La famille Ultra Grip regroupe plusieurs modèles de pneus à glace et à neige dont les caractéristiques correspondent à des véhicules spécifiques, par exemple : voiture de tourisme, multisegment, utilitaire sport, camionnette, performance et police. Parmi son éventail de pneus d'hiver, Goodyear a décidé d'inscrire l'Ultra Grip Ice WRT à notre match comparatif.

Grâce à ses technologies, l'Ultra Grip WRT (Winter Reactive Technology) offre une conduite prévisible sur pavé glissant ou mouillé et un confort de roulement au-dessus de la moyenne malgré sa rigidité. Dans la poudreuse, la motricité (départ arrêté) sur une ligne droite est bonne, mais il éprouve des difficultés dans la gadoue et en appui latéral dans les virages. Les distances de freinage sur la glace sont dans la bonne moyenne. Sa bande de roulement directionnelle procurera une longue durabilité.

Notre évaluation

9. Dunlop Winter Maxx SJ8
Même si Dunlop a perdu de son lustre au cours des dernières années, sa gamme de pneus d'hiver demeure l'une des plus complètes de l'industrie avec pas moins de 12 modèles. Distribué par Goodyear, Dunlop est le fruit du développement et la fabrication de produits du géant japonais Sumitomo. Le Winter Maxx SJ8 est un pneu robuste conçu tout particulièrement pour les multisegments, utilitaires sport et camionnettes.

Comme la plupart des produits japonais, le Winter Maxx SJ8 (fabriqué en Thaïlande) expose de gros blocs lamellisés qui assurent une tenue de route prévisible avec une bonne prise latérale sur les chaussées glissantes. Il procure une bonne motricité dans la neige, mais les distances de freinage sur la glace pourraient être plus courtes. La bande de roulement assurera une bonne longévité et le niveau sonore sur pavé sec est plus élevé que la concurrence.

Notre évaluation

10. Nitto Winter SN2
Les tout nouveaux BFGoodrich T/A KSI et Firestone Winterforce 2 UV (essayé en exclusivité) ou le Hercules Avalanche RG2 auraient pu terminer au dixième rang. Sauf que l'Avalanche RG2 est en liquidation tandis que les autres ont été essayés hors test comme les Hakka 9 et Nordman 7 SUV (cités précédemment). Notre Top 10 est donc complété par le Nitto Winter SN2, fabriqué par Toyo. La marque Nitto s’adresse à une clientèle cherchant un produit différent, inédit, voire inhabituel. Il suffit de jeter un coup d'œil à la gamme de pneus conçue spécifiquement pour la boue pour constater que Nitto est dans une classe à part, et ce, tant au niveau du design que des dimensions.

Fabriqué au Japon, le Winter SN2 est un pneu fort robuste. Le prix est dispendieux, mais vous pouvez en trouver en liquidation chez certains grossistes et détaillants qui délaissent la marque. Sa bande de roulement est fortement lamellisée et le réseau de rainures facilite l’évidement de la neige et la gadoue. Les accélérations et les freinages sur les surfaces glissantes manquent parfois de conviction, de même que la tenue de route en virage serrée. Toutefois, la conduite sur route sèche ou humide est sécurisante. Le réseau de distribution est très limité et les prix peuvent varier d'un endroit à l'autre.

Notre évaluation

Et les autres...
Si nous avions allongé notre liste, on aurait retrouvé d'autres bons produits comme les GT Radial Champiro, Uniroyal Tiger Paw Ice & Snow 3, Falken Espia EPZ II SUV, Toyo Observe G3-Ice, pour ne nommer que ceux-là. Or, nous allons publier prochainement un deuxième Top 10, lequel va présenter les meilleurs pneus d'hiver à caractère économique. C'est à suivre...

L'auteur tient à remercier chaleureusement le chroniqueur automobile Michel Poirier-Defoy pour sa précieuse collaboration à ce match comparatif, Atelier Yvon Lanthier situé à Saint-Jérôme (11, boul. des Hauteurs), Mazda Canada et Rania Guirguis pour le prêt des CX-5.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×