En route vers ma première Coupe Micra

Publié le 11 octobre 2017 dans Événements spéciaux par Sylvain Raymond

Le constructeur Nissan a récemment convié quelques journalistes au circuit ICAR afin de prendre le volant de voitures de course de la Coupe Nissan Micra, une occasion qu’il était difficile de refuser. Après quelques données sur les succès marketing de cette série pour Nissan, le temps était venu d’enfiler un casque et de monter à bord de l’une des voitures pour une première séance de 10 minutes.

Pour les non-initiés, la Coupe Nissan Micra, c’est une occasion assez unique de devenir pilote de course à moindre coût. Le sport automobile est excessivement dispendieux, mais dans le cas de la Coupe Micra, il est permis non seulement d’en rêver, mais de passer à l’acte. Pour 23 000 $, on vous fournit une voiture entièrement préparée pour la course et puisqu’il s’agit d’une série monotype, toutes les équipes disposent du même type de voiture, c’est donc le talent qui prévaut, non pas le budget.

Des freins drôlement efficaces
Après qu’on ait attaché solidement la ceinture multipoints, je me lance sur la piste avec à mes côtés Kevin King, l’un des pilotes de la Coupe Micra. Pendant que mon copilote tente de maîtriser sa nervosité, n’étant pas habitué d’être dans le siège du passager, j’en profite pour découvrir les particularités de cette Micra qui, dès le premier virage, semble collée au bitume comme une gomme au soleil. Les pneus de course font toute une différence.

Au bout du premier droit, je saute rapidement sur les freins et on est immédiatement projeté vers l’avant alors que la voiture s’immobilise bien avant le virage. Je partage mon étonnement avec mon copilote, car les freins sont drôlement mordants, mais ce sont pourtant ceux qui équipent la voiture de série. Seules les plaquettes sont plus robustes. Après quelques tours, je devenais de plus en plus confortable au volant, découvrant et surtout, maîtrisant de mieux en mieux les petits caprices de la voiture, lorsque poussée à l’extrême.

Vient ensuite le temps de boucler ma seconde séance. J’étais cette fois en compagnie d’Olivier Bédard, champion de la série 2017. Avec ses conseils, j’ai pu maîtriser de mieux en mieux certaines portions du circuit tout en découvrant les aptitudes de cette voiture de course qui, avec ses 109 chevaux, n’a rien pour épater la galerie de prime à bord. Il est tout de même étonnant de constater comment la voiture procure toutes les sensations typiques à des bolides de course. Il n’en fallait pas plus pour porter un coup fatal à un vieux rêve, celui de participer à une course automobile.

En route vers ma première course
Depuis son lancement, je dois avouer que la Coupe Micra m’interpelle. J’ai eu la chance de conduire une panoplie de véhicules sur différents circuits de courses partout dans le monde, mais jamais je ne me suis retrouvé dans une « meute ». Je vous annonce donc officiellement que je participerai au prochain Grand Prix de Trois-Rivières au volant d’une Micra. Vous pourrez suivre sur le Guide de l’auto toutes les étapes de la « route vers ma première course », de la recherche d’un volant et de commanditaires, jusqu’à la course qui sera diffusée en direct sur la page Facebook du Guide de l’auto.

Si vous avez eu un jour l’envie de faire le grand saut, cette expérience pourrait bien vous procurer toutes les informations nécessaires. Ne manquez pas la suite!

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires