Kia Soul SX 2017 : le turbo facultatif

Publié le 12 octobre 2017 dans Essais par Michel Deslauriers

Pour le millésime 2017, Kia a décidé de donner un peu plus de muscle à son petit Soul. Une tâche facile, puisqu’une motorisation plus puissante était déjà disponible. Est-ce qu’elle en fait un meilleur véhicule?

Le Soul est arrivé sur le marché canadien en 2009, comme modèle 2010. Un modèle relativement unique, un véhicule se situant à mi-chemin entre une voiture à hayon et un multisegment. Au fil du temps, son rival principal, le Nissan cube, n’a pas fait long feu, et le Kia s’est retrouvé entouré d’une foule de VUS sous-compacts, dont la plupart sont disponibles avec un rouage intégral. Le Soul n’offre pas cette caractéristique, toutefois cela ne l’empêche pas de bien se vendre au Canada. En fait, 2015 et 2016 se sont avérées les meilleures années du Soul au palmarès des ventes, et sa popularité devrait être aussi bonne au cours de 2017. Son rival principal se trouve maintenant à être le nouveau Toyota C-HR 2018.

Outre ses moteurs de 1,6 litre et de 2,0 litres, qui développent respectivement 130 et 161 chevaux, le Kia Soul 2017 propose désormais un quatre cylindres turbocompressé de 1,6 litre. Celui-ci produit 201 chevaux ainsi qu’un couple de 195 livres-pied se manifestant entre 1 500 à 4 500 tr/min. La seule boîte de vitesses pouvant l’accompagner, c’est une automatique à sept rapports avec double embrayage, qui achemine la puissance aux roues avant.

Non seulement le moteur turbo est-il le plus puissant du trio, mais il est également le plus écoénergétique. Évidemment, on ne tient pas compte ici du Kia Soul EV et sa motorisation 100% électrique. Le Soul SX affiche une cote mixte ville/route de 8,5 L/100 km, quelques dixièmes de moins que les données enregistrées pour les deux autres moteurs à essence. Nous avons calculé une moyenne de 8,6 L/100 km lors de notre essai.

Plus de puissance et plus d’efficacité énergétique, n’est-ce pas le meilleur des deux mondes? Sur papier, oui. En réalité, ce n’est pas aussi impressionnant...

Le moteur turbo permet au Kia Soul 2017 d’accélérer vivement, par contre, une fois qu’il franchit son maximum de couple au-delà de 4 500 tr/min, il s’essouffle rapidement. Ce n’est pas très grave dans un véhicule comme le Soul, mais un peu plus dans des voitures plus sportives signes Hyundai et Kia, comme l’Elantra Sport, la Veloster et la Forte SX.

On se demande si l’on dépenserait les sous requis pour obtenir ce moteur turbo, puisque les performances rehaussées par rapport au 2,0-litres de 161 chevaux ne sont pas si fantastiques. Au moins, il peut fonctionner avec de l’essence ordinaire.

Le Kia Soul SX 2017 est fort joli avec ses jantes de 18 pouces, ses phares antibrouillard à DEL, ses pare-chocs d’allure sportive et ses bandes décoratives de bas de caisse rouges. Son look est dynamique sans être trop criard, et se marie bien au caractère taquin du véhicule. Par contre, il n’y a pas beaucoup de distinctions visuelles avec le Soul EX, ce qui nous fait hésiter davantage sur le prix plus élevé de la version SX.

À l’intérieur, les exclusivités du Soul SX comprennent la sellerie de cuir et de tissu, avec coutures contrastantes orange, et le volant sport au rayon aplati. C’est tout. Le reste des caractéristiques peuvent être ajoutées à la déclinaison EX.

En optant pour l’ensemble Tech sur le EX ou le SX, on obtient des rétroviseurs à rabattage électrique, des phares à DHI, un toit ouvrant panoramique, une chaîne audio Harman Kardon avec huit haut-parleurs et un écran tactile de huit pouces, un système de navigation, deux ports USB, un éclairage d’ambiance à DEL ainsi que la surveillance des angles morts et une alerte de trafic transversal arrière. Tout ceci ajoute plus de 4 000 $ au prix d’un Soul déjà bien équipé, alors c’est plus ou moins recommandable. On aime bien le toit panoramique, par contre, lequel figure de série dans le EX Premium à 25 995 $.

L’espace intérieur est plutôt grand dans le Soul, grâce à la ligne de toit élevée. Les occupants s’assoient bien droit, avec une vue vers l’extérieur digne de celle d’un VUS, et la visibilité tout autour est plus que convenable. Quatre passagers seront à l’aise, et comme c’est l’habitude dans les petites voitures et petits VUS, le siège du milieu à l’arrière n’est pas très confortable par manque d’espace en largeur et à cause d’un coussin trop ferme, mais cinq personnes peuvent voyager à bord sur de courtes distances. Le Soul peut aussi avaler une bonne cargaison à l’arrière, aidé par une ouverture carrée et un volume maximal de 1 402 litres. Même avec les dossiers arrière en place, on bénéficie de 532 litres, presque autant que dans une voiture compacte à hayon.

Le Kia Soul 2017 se détaille à partir de 17 395 $ avant les frais de transport et de préparation, mais ça, c’est pour une version LX à boîte manuelle, sans climatiseur. Le Soul LX avec l’automatique à six rapports se vend 19 995 $, et comprend le climatiseur, la connectivité Bluetooth, le télédéverrouillage des portes et la sellerie en tissu. À l’autre bout du spectre, notre Soul SX doté de l’ensemble Tech coûte 29 995 $. La version la mieux équipée pour le prix, c’est le Soul EX+ à 23 395 $.

Le Soul ne reçoit peut-être pas toute l’attention qu’il mérite parce qu’il ne propose pas un rouage intégral, mais avec un bon ensemble de pneus d’hiver, ce n’est pas tout le monde qui en veut ou qui en a besoin. Le petit multisegment de Kia est stylisé, spacieux et relativement amusant à conduire. Par contre, il n’a pas besoin d’un moteur turbo pour être apprécié.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Kia Soul 2017
Version à l'essai SX Turbo Tech
Fourchette de prix 17 395 à 30 195 $
Prix du modèle à l'essai 30 195 $
Garantie de base 5 ans / 100 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans / 100 000 km
Consommation (ville/route/observée) 9.1 / 7.7 / 8.6 l/100km
Options n.d.
Concurrents Chevrolet Trax, Fiat 500X, Honda HR-V, Jeep Renegade, Mazda CX-3, MINI Countryman, Mitsubishi RVR, Nissan JUKE, Nissan Qashqai, Toyota C-HR
Points forts
  • Caractère enjoué
  • Bon espace intérieur
  • Beaucoup de caractéristiques disponibles
Points faibles
  • Moteur turbo qui manque de punch
  • Les versions bien équipées ne sont pas des aubaines
  • Banquette arrière étroite pour trois personnes
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Le moteur turbo est le plus écoénergétique disponible dans le Soul.
Confort 3.5/5 Un peu sautillant sur les routes abîmées, dû à l’empattement court, mais le roulement est néanmoins agréable.
Performances 3.5/5 Le moteur turbo semble manquer de souffle au-delà de 4 500 tr/min.
Système multimédia 4.0/5 Facile à utiliser et beaucoup de fonctionnalités, mais ce système élaboré n’est disponible que dans les déclinaisons les plus chères.
Agrément de conduite 3.0/5 Le Soul est amusant — mais pas excitant — à conduire, et le moteur turbo ne le rend pas plus engageant.
Appréciation générale 3.5/5 Un petit multisegment qui parvient toujours à se démarquer dans un segment chaudement disputé.
Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires