Honda Civic Si 2017 : elle n’a rien perdu de son charme

Publié le 27 novembre 2017 dans Essais par Michel Deslauriers

L’écusson Si est synonyme de voitures Honda sportives depuis les années 80. À ce moment-là, il désignait les versions les plus puissantes de la Civic à hayon, de la CRX et de la Prelude, et bien que ladite puissance était loin d’être spectaculaire, on avait affaire à des voitures légères, maniables et abordables.

Plus de 30 ans plus tard, la Civic Si figure toujours parmi nous. Peut-on la qualifier de voiture iconique, dans la même veine que la Volkswagen Golf GTI, la pionnière des petites sportives à hayon conçue dans les années 70? Le sujet est controversé, sans doute, mais la Honda Civic Si 2017 conserve indéniablement la recette de base.

La Si n’a pas toujours été la championne de performance au sein de la gamme Civic. En ce moment, c’est la Honda Civic Type R 2017 qui attire toute l’attention, jetant de l’ombre sur la Si, qui a été réintroduite sur le marché après avoir sauté le millésime 2016.

Disponible en coupé et en berline, la Si est équipée d’un quatre cylindres turbocompressé de 1,5 litre, qui produit 205 chevaux ainsi qu’un couple de 192 livres-pied entre 2 100 et 5 000 tr/min. La seule boîte proposée, c’est une manuelle à six rapports, qui achemine la puissance aux roues avant.

Il s’agit actuellement du moteur le plus puissant sur notre marché avec une cylindrée de moins de 2,0 litres. Au fil du temps, Honda nous a fréquemment offert des petites motorisations à calage variable de soupapes VTEC, fortes en chevaux-vapeur, mais peu généreuses en couple. Par contre, ce nouveau petit quatre cylindres en dispose beaucoup, bien que le maximum de couple ne soit pas disponible dès le décollage comme c’est le cas du 2,0 litres TSI de la GTI, qui déchaîne 258 livres-pied dès 1 500 tr/min.

Les accélérations de 0 à 100 km/h sont donc accomplies en environ sept secondes. Rapide, oui, mais la nouvelle Si n’est guère plus performante que sa devancière avec son quatre cylindres atmosphérique de 2,4 litres. Elle est un peu plus lente qu’une GTI de 220 chevaux, qu’une Ford Focus ST de 252 chevaux et qu’une Subaru WRX de 268 chevaux, mais elle devance les cousines Hyundai Elantra Sport et Kia Forte Koup SX de 201 chevaux.

Photo: Michel Deslauriers

Ce que l’on obtient par rapport aux générations précédentes de la Civic Si, c’est un couple plus généreux à mi-régime, signifiant que l’on n’a plus besoin de passer constamment les rapports pour gagner un peu de vitesse. Certains aimeront cette souplesse pour la conduite au quotidien, d’autres s’ennuieront de l’effort supplémentaire requis pour extirper le maximum de performances.

En revanche, même si ce n’est pas nécessairement une priorité des voitures à caractère sportif, la Honda Civic Si 2017 affiche des cotes ville/route de 8,4/6,2 L/100 km. Il s’agit d’une baisse de deux litres sur le cycle mixte (7,4 contre 9,4), comparativement à la Si de génération précédente, et d'une consommation moindre que celles de toutes ses rivales. On a conclu notre semaine d’essai avec une excellente moyenne de 6,8 L/100 km, il est toutefois à noter que la voiture exige de l’essence super.

Notre coupé Civic Si était également très amusant à piloter, avec sa suspension à réglage sport, ses barres stabilisatrices plus grosses, sa direction précise et ses pneus P235/40R18. Le différentiel à glissement limité de la voiture a également contribué à contrôler l’effet de couple ressenti au volant. La seule chose qui manque ici, c’est une sonorité d’échappement plus agressive.

De série, la Si comprend une bonne liste de caractéristiques, dont une clé intelligente, un toit ouvrant et une chaîne audio de 452 watts, mais elle n’inclut pas les sièges à commande électrique ni le garnissage de cuir de la Civic Touring. À la place, nous avons droit à un tissu très adhérent, entourant des sièges sport bien sculptés, ainsi qu’à des coutures contrastantes rouges et aux habituels logos Si brodés dans les dossiers. Le système de porte-gobelets coulissant est astucieux, mais on aimerait bien un accoudoir mieux rembourré et recouvert d’un tissu plus doux.

Bien sûr, accéder aux places arrière du coupé représente un défi, mais une fois en place, on profite d’un certain confort. Si l’on a des enfants ou si l’on effectue fréquemment du covoiturage, la berline Civic Si représente évidemment un choix plus logique.

Malgré les boutons montés sur le volant, on s’est déjà plaint à maintes reprises de l’absence d’un bouton de volume physique dans la Civic, et ce désagrément persiste dans la Si. Le système multimédia propose beaucoup de fonctionnalités, mais l’écran n’est pas très réactif à la pression du doigt. De plus, les zones de boutons sont petites et entassées, ainsi il est trop facile d’appuyer sur la mauvaise commande en conduisant. Au moins, l’intégration Apple CarPlay et Android Auto y est, et la station de radio qu’on écoutait reste en mémoire pendant que l’on parle au téléphone.

Photo: Michel Deslauriers

Le climatiseur automatique bizone et les sièges avant chauffants figurent de série, mais si l’on préfère régler l’intensité du ventilateur et le mode de ventilation manuellement, on doit utiliser l’écran tactile, l’opération nécessitant alors plusieurs étapes. Donnez-nous un vrai système de surveillance des angles morts au lieu de l’agaçante caméra LaneWatch, qui ne couvre que le côté passager de toute manière. Enfin, un détail mineur, peut-être, mais lorsque l’on verrouille la voiture, le volet de réservoir d’essence émet un bruit de claquement fort et désagréable en se verrouillant lui aussi. Ce n’est pas typique de Honda.

La Honda Civic Si 2017 se détaille à partir de 28 490 $ en format berline, et de 28 890 $ en version coupé, avant les frais de transport et de préparation. Désolé, pas de Si à hayon, et c’est dommage. On obtiendra de meilleures performances avec la GTI à 30 k$ et la Focus ST à 34 k$ ainsi qu’une meilleure adhérence pour l’hiver – mais moins de raffinement – avec la WRX à 30 k$. L’Elantra Sport représente l’aubaine du groupe à 25 k$, elle est amusante à conduire, mais pas autant que la Civic. Quant à la Forte Koup SX, elle est seulement offerte avec une boîte automatique, ce qui gâche l’agrément de conduite.

Comme elle l’a fait il y a plus de 30 ans, la Civic Si continue de procurer des sensations fortes au volant à peu de frais, mais avec plus de caractéristiques de confort et de commodité ainsi qu’avec des performances rehaussées. Bien sûr, la rutilante Type R nous séduit davantage, mais pour la vie de tous les jours, la Si s’avère un choix plus rationnel.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Honda Civic 2017
Version à l'essai Coupe Si
Fourchette de prix 28 890 $
Prix du modèle à l'essai 28 890 $
Garantie de base 3 ans/60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans/100 000 km
Consommation (ville/route/observée) 8,4 / 6,2 / 6,8 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Subaru WRX
Points forts
  • Moteur petit, mais musclé
  • Superbe tenue de route
  • Fière allure sportive
Points faibles
  • Système multimédia peu convivial
  • Pas aussi affûtée qu’une GTI
  • Pas de version Si à hayon
Fiche d'appréciation
Consommation 4.5/5 La plus écoénergétique de sa catégorie.
Confort 3.5/5 Un roulement agréable malgré la suspension sportive.
Performances 3.5/5 Pas aussi chirurgicale qu’une GTI, pas aussi bestiale que la WRX, mais une voiture rapide et maniable tout de même.
Système multimédia 3.0/5 Beaucoup de caractéristiques, mais l’interface utilisateur doit être revu.
Agrément de conduite 3.5/5 Excellente tenue de route, surtout pour une voiture à roues motrices avant.
Appréciation générale 4.0/5 La Si est de retour, et elle est meilleure que jamais.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×