Investissement d’un milliard pour Renault-Nissan-Mitsubishi

Publié le 11 janvier 2018 dans CES par Alain Morin

L’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi vient d’annoncer la création d’Alliance Ventures, un fonds d’investissement commun qui a pour but la création de modèles innovants. Cette nouvelle entité s’inscrit dans le cadre d’Alliance 2022, annoncée en septembre dernier, et qui prévoit la création de douze nouveaux véhicules électriques d’ici… 2022, ainsi qu’une quarantaine de véhicules dotés d’une technologie de conduite autonome.

L’Alliance Ventures, c’est un investissement de 840 millions d’euros sur cinq ans. Renault et Nissan contribueront à hauteur de 40% chacun et Mitsubishi 20%. Dès la première année, 200 millions d’euros (environ 300 millions canadiens) seront consacrés à l’électrification des véhicules, le développement de systèmes de conduite autonome, l’intelligence artificielle et la connectivité. Ce montant servira à l’élaboration de certaines technologies, mais aussi à l’acquisition de petites entreprises (startup) prometteuses dans ce domaine. Par exemple, Alliance Ventures a déjà investi des sous dans la firme américaine Ionic Materials qui développe de nouvelles technologies pour batteries.

Alliance Ventures sera dirigée par François Dossa, un homme d’expérience : il a œuvré six ans pour l’Alliance Renault-Nissan et a travaillé vingt ans en tant que banquier. Les bureaux de la nouvelle entité seront localisés à Silicon Valley, Paris, Yokohama et Beijing.

Une telle association devra toutefois générer des profits à moyen ou long terme. Dans le plan d’affaires d’Alliance 2022, il est prévu que Renault-Nissan-Mitsubishi comptera des ventes au-delà de 14 millions d’unités en 2022, pour des revenus combinés de 240 milliards d’ici là.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×