Mazda et Toyota implante une nouvelle usine de fabrication conjointe aux États-Unis

Publié le 12 janvier 2018 dans Actualité par CNW

La gouverneure de l'Alabama, Kay Ivey, et le maire de Huntsville, Tommy Battle, se sont joints aujourd'hui aux dirigeants de Mazda (MZDAF) et de Toyota (NYSE : TM) pour annoncer que les deux constructeurs automobiles avaient choisi Huntsville, en Alabama, pour la mise en place de leur nouvelle usine de fabrication en coentreprise.

La nouvelle usine aura une capacité de 300 000 véhicules par année, la production étant divisée également entre deux chaînes pour chaque entreprise. On compte notamment y produire le nouveau modèle multisegment de Mazda qui sera lancé sur le marché nord-américain ainsi que la Toyota Corolla.

La coentreprise représente un investissement de 1,6 milliard de dollars que Mazda et Toyota ont l'intention de financer à parts égales. La nouvelle usine sera située à Huntsville, à environ 14 milles (22,5 km) de l'usine de Toyota en Alabama (Toyota Motor Manufacturing, Alabama, Inc.). On prévoit que la nouvelle usine créera jusqu'à 4 000 emplois. La production devrait commencer en 2021.

« Le partenariat entre Mazda et Toyota permettra d'élargir la fabrication automobile novatrice en Alabama, a déclaré la gouverneure de l'État, Kay Ivey. La décision prise d'installer la nouvelle usine à Huntsville est un témoignage de confiance envers les effectifs talentueux de notre État. Nous sommes fiers du fait que ce partenariat place l'Alabama à l'avant-garde de la technologie au sein de cette industrie mondiale dynamique. »
« Cette annonce change complètement la donne à Hunstville, a commenté le maire de Hunstville, Tommy Battle. Mazda et Toyota, deux des constructeurs automobiles parmi les plus novateurs dans le monde, ont conçu un projet durable qui fournira de l'emploi pendant des décennies à venir à Huntsville et en Alabama. Il confirme l'Alabama au sommet en tant que leader sectoriel de la production de la prochaine génération de voitures qui assureront le transport de nos citoyens. »

Le président-directeur général de Mazda Motor Corporation, Masamichi Kogai, et le président de Toyota Motor Corporation, Akio Toyoda, se sont joints à la gouverneure Ivey et au maire Tommy Battle pour l'annonce.

Pour Mazda, cette entente vient à point nommé. En effet, cette année, l'entreprise amorce le deuxième siècle de son exploitation et sa cinquante et unième année de vente de ses véhicules aux États-Unis. C'est ainsi que le constructeur améliore son engagement au sein du marché américain et concentrera ses efforts sur la fabrication et l'augmentation de son chiffre d'affaires aux États-Unis.

« Chez Mazda, nous avons une vision très claire de la manière dont nous voulons que nos automobiles soient une source d'inspiration pour les gens, que leur fabrication soit une contribution à la société et qu'elle aide à préserver la beauté de notre Terre. En fabriquant nos voitures en Alabama, nous espérons qu'à long terme, notre usine occupera une place de choix dans le cœur de nos employés et des membres des collectivités locales. Cette usine sera, nous en sommes convaincus, un élément dynamique au sein de la collectivité et nous avons l'intention de travailler, d'apprendre et de grandir à l'unisson avec la population d'Alabama et d'Huntsville », conclut M. Kogai.

Pour Toyota, cette usine en coentreprise représente la 11e installation de fabrication automobile de la société aux États-Unis et témoigne de son engagement à long terme dans ce pays. Cet investissement s'ajoute à un autre investissement de 10 milliards de dollars sur les cinq prochaines années qui a été annoncé en janvier 2017.

« Notre investissement dans la mise en place avec Mazda d'une nouvelle usine de montage s'inscrit dans la foulée des nombreux succès que nous avons accumulés en Alabama, où nous produisons déjà les moteurs destinés au marché nord-américain » a commenté Akio Toyoda. « À compter de 2021, je suis convaincu qu'en regroupant les diverses compétences de Toyota et de Mazda et avec l'apport des excellents effectifs de l'Alabama, nous allons exploiter une usine très concurrentielle. Nous nous sommes engagés à être ''la meilleure entreprise en ville'', tant à Huntsville, nouvelle ville d'adoption pour Toyota et Mazda, que dans l'État de l'Alabama. »

L'Alabama est le cinquième état producteur de voitures et de camions légers en importance à l'échelle nationale et affiche une forte présence sur le plan de la construction automobile avec, notamment, l'usine de moteurs de Toyota à Huntsville, où la société compte 1 400 employés. Plus de 150 fournisseurs de pièces automobiles de niveau 1 et 2 sont installés dans l'État, ainsi que des constructeurs automobiles, et, au total, l'Alabama compte quelque 57 000 emplois dans le secteur automobile.

Au cours des prochains mois, après avoir obtenu les approbations et autorisations nécessaires auprès des organismes antitrust, la nouvelle coentreprise sera établie et les travaux d'aménagement du site débuteront en vue du lancement de la production en 2021.

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires