Consommation d’essence : l’EPA assouplit ses normes de pollution

Publié le 4 avril 2018 dans Actualité par Olivier Beaulieu

Lundi dernier, l’Agence de la protection de l’environnement américaine (EPA) a annoncé que ses normes concernant les émissions polluantes des voitures allaient être assouplies pour la période 2022-2025. Résultat? Les manufacturiers ne sont plus contraints de déployer des ressources considérables pour répondre aux normes sévères qui avaient été établies par l’administration Obama.

Sous le précédent gouvernement, l’agence fédérale avait mis sur pied des objectifs ambitieux en matière d’autonomie et de consommation des véhicules. À la fin de l’exercice 2022-2025, elle avait pour ambition de réduire la consommation moyenne des véhicules de tourisme pour atteindre 4,32 L/100 km. Trop ambitieux, vous croyez?

L’EPA est dirigée par Scott Pruitt, un membre du parti républicain des États-Unis. Il croit que l’administration précédente n’a pas fait ses devoirs correctement. Dans un communiqué de l’EPA, il affirme que « sous l’administration Obama, le processus d’évaluation des normes a été complété trop vite pour des raisons politiques et a été établi sur des critères qui ne correspondent pas à la réalité, fixant ainsi des objectifs trop élevés ».

Au Canada, l’EPA n’a aucun pouvoir. Nous ressentirons cependant les impacts de cette décision au cours des prochaines années.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×