Un fournisseur de Ford prend feu et force l’arrêt de la production du F-150

Publié le 11 mai 2018 dans Actualité par Olivier Beaulieu

Le 2 mai dernier, un important feu a ravagé l’usine d’un fournisseur de pièces automobiles approvisionnant les manufacturiers Ford, FCA, GM et Mercedes-Benz, causant ainsi un retard important dans la production des fabricants touchés. Ford a annoncé la suspension de son usine de production de F-150 à Dearborn au Michigan et à l’usine d’assemblage de Kansas City au Missouri. L’assemblage du Super Duty à l’usine de Louisville est également affecté.

Joe Hinrichs, VP exécutif et Président des opérations globales a annoncé par voie de communiqué : « c’est une situation malencontreuse, mais nous travaillons de près avec nos divers fournisseurs partenaires pour limiter les impacts sur la production. Cependant, la bonne nouvelle est que nous avons un excellent inventaire. Les consommateurs n’auront donc aucun problème à trouver le véhicule qu’ils désirent. »

Le chef des pompiers de Eaton Rapids au Michigan, Roger McNutt, a affirmé après l’extinction du feu mercredi que le brasier s’est étendu sur une large partie de la production de l’usine. Selon lui : « Environ 75% de la surface de production a été touchée par les flammes. Ils [la direction] planifient rouvrir les portes de l’usine dans quelques semaines. »

Suite à la déclaration du chef des pompiers, les médias américains ont partagé la nouvelle en grand nombre. Les informations concernant la réouverture de la chaîne de production n’ont cependant pas été confirmées par la direction du manufacturier. Des sources anonymes affirment qu’on demeure discret à ce sujet pour éviter d’alarmer les investisseurs. Ça n’a cependant pas empêché l’action de chuter rapidement à la suite de la publication du communiqué de presse par Ford. Avec une réserve de camionnettes de 84 jours, il faudra relancer la production d’ici peu si on ne veut pas causer des dommages sur les ventes.

La suspension de l’usine met temporairement à pied 3 400 travailleurs à l’usine de Kansas City et 4 000 à l’infrastructure de Dearborn. L’an dernier seulement, Ford a vendu près de 900 000 F-150, ce qui fait de la division des camionnettes la plus importante du manufacturier américain.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×