Ford poursuivrait bientôt l'assemblage de son F-150

Publié le 14 mai 2018 dans Actualité par Olivier Beaulieu

Le 2 mai dernier, Ford nous rapportait un incendie considérable à l’usine d’un fournisseur de pièces automobiles approvisionnant les manufacturiers Ford, FCA, GM et Mercedes-Benz, causant ainsi un retard important dans la production des fabricants touchés. Près de deux semaines plus tard, Ford pourrait rouvrir ses portes aux travailleurs des usines d’assemblage de Dearborn au Michigan et de Kansas City au Missouri.

Effectivement, un porte-parole du constructeur américain a annoncé aux médias que ses deux usines d’assemblage des F-150 pourraient reprendre vie dès le 18 mai prochain. Il a cependant précisé que son usine de Louiseville au Kentucky était toujours mise sur pause en ce qui a trait à la production des gammes de véhicules Heavy Duty du manufacturier. Les employés continuent cependant de produire des véhicules utilitaires sport de grande taille en attendant la fin de cette crise d’approvisionnement.

La suspension de l’usine a mis temporairement à pied 3 400 travailleurs à l’usine de Kansas City et 4 000 à l’établissement de Dearborn. L’an dernier seulement, Ford a vendu plus d’un million de pickups de Série F au Canada et aux États-Unis, ce qui fait de la division des camionnettes la plus importante du manufacturier américain.

Du côté de Mercedes-Benz, les dommages sont minimes. Le fabricant allemand a dû fermer son usine seulement 2 jours et il a réorganisé l’horaire de travail de ses employés. Il n’y a donc eu aucun retard sur leur carnet de commandes.

Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×