Tesla Model 3 2018: Ça passe ou ça casse

Publié le 1er janvier 2018 dans 2018 par Michel Deslauriers

La tumultueuse aventure d’Elon Musk dans le domaine de l’automobile pourrait connaître un dénouement spectaculaire, ou pourrait se terminer abruptement, avec l’arrivée de la Tesla Model 3. Une voiture plus abordable, conçue pour ceux qui désirent rouler sans brûler une goutte d’essence et encourager l’élan de ce visionnaire.

Pour la commercialisation de la Model 3, sur laquelle plusieurs centaines de milliers de personnes ont donné une mise de fonds et attendent impatiemment leur berline, il a fallu tout repenser de A à Z. Après tout, ces acheteurs seront théoriquement moins riches que les propriétaires de Model S et de Model X, plus dépendants de leurs voitures et moins patients aussi.

De nombreux défis à relever
Quel fournisseur externe aurait pu produire les batteries de ces voitures qui seraient non seulement fiables, mais acheminées à temps chez Tesla afin de ne pas retarder l’assemblage? On a réglé la question en s’en occupant à l’interne, avec la collaboration de Panasonic. Tesla a construit une méga-usine dans le désert du Nevada, la Gigafactory, qui crachera un demi-million de batteries au lithium par année à partir de 2018. Grâce à des panneaux solaires et à un système géothermique, l’usine produira elle-même une partie de son énergie.

Non seulement la production de véhicules Tesla augmentera en flèche, mais il faudra aussi approvisionner les boutiques Tesla en pièces afin de garder ces Model 3 sur la route. La compagnie californienne sera-t-elle capable d’augmenter la cadence et de la maintenir? Il semblerait que tout soit déjà planifié et que Tesla soit fin prêt à produire une voiture pour la masse, ce qui était l’objectif avoué de la compagnie dès sa fondation, en 2003. Les propriétaires des Model S et Model X profitent du réseau de recharge Supercharger, établi tant à travers les États-Unis et le Canada qu’en Europe et en Asie. On peut donc s’arrêter et faire le plein d’électrons gratuitement, sans trop se bousculer. Toutefois, avec la quantité de Model 3 prévue lors des prochaines années, Tesla a dû faire quelques changements à sa politique d’utilisation. En effet, les détenteurs de Model 3 devront payer pour leurs recharges.

La voiture du peuple environnementaliste
La Model 3 est plus petite que la Model S. Ses dimensions se comparent plus ou moins à celles d’une berline intermédiaire, comme la Honda Accord et la Toyota Camry. La Model 3 peut accueillir cinq personnes, et grâce à l’absence d’un moteur à combustion à l’avant, on a pu avancer l’habitacle plus près des roues avant, libérant ainsi de l’espace pour les jambes des passagers arrière. La voiture dispose de deux coffres, avant et arrière, pour un volume total de 396 litres.

En version de base, la Model 3 est équipée d’un rouage à propulsion, alors qu’une transmission intégrale est optionnelle. Le bloc de batteries dispose d’une capacité d’environ 60 kWh, assez pour propulser la voiture de 0 à 100 km/h en moins de six secondes et procurer une autonomie de 345 kilomètres. Outre la transmission intégrale, des versions plus performantes de la Tesla Model 3 verront le jour, au cours de l'année 2018, dotées d’une plus grande autonomie de surcroît. Comme l’a cité Elon Musk lors du dévoilement officiel de la Model 3 : « Chez Tesla, on ne construit pas de voitures lentes! ». Et lors de cette soirée du 31 mars 2016, on a promis un prix de départ de 35 000 $ US pour les États-Unis, avant les rabais gouvernementaux applicables. À ce prix, le système de conduite autonome Autopilot est inclus, tout comme une planche de bord épurée sur laquelle est installé un écran tactile d’environ 15 pouces. Il y aura moins de 100 configurations offertes pour la Model 3, alors que la Model S en propose plus de 1 500. Le PDSF (prix de détail suggéré par le fabricant) officiel pour le Canada n’a pas été confirmé au moment de mettre le Guide de l’auto 2018 sous presse. Toutefois, on peut présumer qu’il sera nez à nez avec celui de la Chevrolet Bolt EV.

Si la qualité d’assemblage et de finition de l’habitacle des Model S et Model X est loin de refléter leurs prix d’achat, nous sommes plus tolérants vis-à-vis celle de la Model 3, plus abordable. Et Tesla n’a pas pris de risques en équipant la voiture de portes conventionnelles, plutôt que les électriques en ailes de mouette du Model X, plutôt problématiques.

La Model 3 propulsera-t-elle Tesla vers de nouveaux sommets, lui permettant de devenir l’un des grands constructeurs automobiles du monde? Il est permis de croire que ce sera le cas, si la compagnie relève avec brio les nombreux défis qui l’attendent. De toute façon, les partisans de la marque, ces fidèles adeptes de la voiture électrique, ne laisseront pas tomber Musk et ses ambitions de freiner la pollution atmosphérique mondiale avec ses bagnoles électriques.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×