Buick LaCrosse 2018: L’hybride en renfort

Publié le 1er janvier 2018 dans 2018 par Denis Duquet

La LaCrosse, la grande berline de Buick ne jouit pas tellement d’une grande popularité sur notre marché. Ce n’est pas par manque de qualité et de performances, mais plutôt à cause d’un désintérêt du public pour ce type de voiture. Cette grosse américaine est une automobile fort raffinée à tous les points de vue et jouit d’une très grande popularité sur le marché chinois. Dans ce pays, la marque est très respectée, et les stylistes chinois ont d’ailleurs participé au développement de la LaCrosse afin qu’elle continue d’avoir du succès dans leur pays. Il faut aussi savoir que là-bas, se promener au volant ou être conduit dans un véhicule de marque Buick est un synonyme de réussite sociale.

Élégante de partout
Il est certain que plusieurs personnes ont des préjugés envers les produits américains, notamment les modèles de luxe. C’est pourquoi cette Buick n’a pas connu les éloges qu’elle méritait lors de son lancement l’an dernier. Car même si la caisse est d’une très grande classe, on peut émettre des doutes quant au design de la calandre, traversée par une barre transversale chromée qui sied plus ou moins à l’ensemble de la voiture. En revanche, c’est mieux réussi à l’arrière.

Sachez que le point fort de la LaCrosse est son habitacle, et surtout la présentation de sa planche de bord louangée par bon nombre de publications. De plus, de nombreux efforts ont été effectués pour insonoriser davantage l’habitacle en utilisant des matériaux isolants en plus grand nombre et un système d’annulation active du bruit. Profitons de l’occasion pour mentionner que les matériaux utilisés dans l’habitacle sont de très bonne qualité et que leur assemblage est fort bien réussi. Compte tenu des dimensions généreuses de cette voiture, l’habitabilité ne fait pas défaut et les places arrière sont très accueillantes. Quant aux places avant, elles pourraient être plus larges mais la console centrale prend beaucoup d’espace. Le coffre possède des dimensions correctes, mais il faut déplorer la hauteur de son seuil de chargement.

Une mécanique révisée
L’an dernier, un seul moteur était disponible (et il l’est encore n’ayez crainte!). Ce V6 de 3,6 litres produit 310 chevaux et fait appel aux toutes dernières technologies en fait de motorisation. Il était couplé à une boîte automatique à huit rapports, mais celle-ci est remplacée cette année par une boîte à neuf rapports, histoire d’améliorer la consommation de carburant. En outre, il est possible de commander un rouage intégral passablement sophistiqué qui devrait intéresser les acheteurs résidant dans des zones enneigées. C’est d’ailleurs la tendance de proposer un rouage intégral sur le marché des voitures de luxe.

Pour 2018, une nouvelle motorisation vient s’ajouter au catalogue : un groupe propulseur hybride composé d’un quatre cylindres de 2,5 litres associé à un moteur électrique. Cette fois, la boîte de vitesses est une automatique à six rapports et il n’est pas possible de commander le rouage intégral avec la version hybride.

Toujours au chapitre des modifications, les changements pour 2018 comprennent également l’abandon de certaines couleurs et l’arrivée d’autres. Il faut souligner qu’au cours de l’année, les ventes de la LaCrosse ont connu des hauts et des bas.

Par ailleurs, l’expérience de conduite de cette voiture est assez gratifiante grâce à un habitacle très confortable et d’une très belle finition. L’insonorisation est très poussée (oui, je sais, je l’ai déjà dit, mais c’est vrai!), tandis que la tenue de route — qui n’est manifestement pas sportive — permet quand même d’aborder les routes secondaires très sinueuses sans devoir vous inquiéter. Quant à la suspension ordinaire, elle est souple et absorbe les imperfections de la chaussée sans provoquer un roulis trop important dans les virages. Par ailleurs, celles et ceux qui opteront pour le groupe Conducteur dynamique et ses pneus de 20 pouces auront la surprise de découvrir que la suspension est nettement plus ferme et cela peut causer des désagréments sur les routes en mauvais état. En fait, la sportive de la famille, c’est la Regal. Cette dernière possède, entre autres, une direction qui offre plus de feedback de la route.

Somme toute, la Buick LaCrosse est une grosse berline américaine dans la plus pure des traditions, mais elle s’est fortement raffinée au fil des années. Les suspensions guimauve sont chose du passé tout comme les motorisations ineptes. Il s’agit d’une voiture dotée d’un bon comportement routier, d’un habitacle confortable et d’une grande sophistication au chapitre du design. Bref, elle est maintenant en mesure de se défendre honorablement sur un marché concurrentiel.

Feu vert

Feu rouge

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×