Audi et Airbus s'associent dans un projet de taxi volant

Publié le 22 juin 2018 dans Actualité par Olivier Beaulieu

Aux dires de Audi, la mobilité verticale doit être considérée sérieusement par les constructeurs. Puisque les congestions routières ne sont pas prêtes d’être chose du passé, le manufacturier allemand est d’avis qu’il faudra se diriger vers les voies aériennes pour bouger rapidement en milieu urbain. C’est dans cet ordre d’idée que l’on a annoncé l’association entre Audi et Airbus.

Dans le cadre du 87e Salon international de l’auto de Genève, Airbus, le géant de l’aviation, et Italdesign ont présenté un projet de voiture volante électrique conçue spécialement pour les déplacements urbains. Pop.Up, le nom donné à ce projet, se distingue sur trois volets. Premièrement, il est contrôlé par un système d’intelligence artificielle. Il suggère au conducteur un trajet optimal lors de ses déplacements en espérant ainsi diminuer les détours et éviter les embouteillages. De plus, lorsque les passagers sont arrivés à destination, le véhicule se dirige naturellement vers la borne de recharge la plus près.

Deuxièmement, l’habitacle est prêt à faire face aux deux modes de transport. Il est sécuritaire tant sur le plan aérien que sur le plan terrestre. Troisièmement, l’interface multimédia du véhicule est entièrement virtuelle. Elle travaille de pair avec le système d'intelligence artificielle pour offrir une expérience de conduite unique à chaque passager du Pop.Up.

Un peu plus d’un an après le dévoilement de cette voiture-concept, Airbus s’associe avec Audi dans le but de commercialiser son produit. Audi intervient donc au niveau de la mobilité urbaine et du perfectionnement de la voiture via un groupe de travail incluant également le ministère des Transports de l’Allemagne. Grâce à ce regroupement, le pays désire tester la faisabilité ainsi que les impacts d’un tel projet. Selon Audi et le ministre des Transports, M. Andreas Scheuer, la mobilité urbaine peut être bonifiée par la technologie et le développement de la mobilité verticale, un aspect plutôt négligé jusqu’à présent. De plus, la région d’Ingolstadt est, d’après lui, idéale pour recevoir ce type de projet.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×