Une startup canadienne dévoile sa première voiture volante

Publié le 18 juillet 2018 dans Buzz par Olivier Beaulieu

Il y a quelques années, les gros investisseurs semblaient marginaux lorsqu’ils appuyaient le développement des technologies de conduite autonome. Aujourd’hui, pratiquement tous les constructeurs offrent dans un ou plusieurs modèles, des technologies découlant de ces recherches comme le régulateur de vitesse adaptatif ou bien le système actif de suivi de voie. Verrons-nous la même chose se produire avec les voitures volantes? Deviendront-elles la norme d’ici quelques années?

Larry Page, le cofondateur de Google, semble croire profondément à l’avenir de cette technologie. Récemment, il a investi dans une startup canadienne du nom de Blackfly qui tente de mettre en marché une voiture volante pour le moins unique.

BlackFly est une voiture volante monoplace capable de parcourir tout près de 40 kilomètres à une vitesse de croisière d’environ 100 km/h. Elle peut décoller à partir de pratiquement tous les types de sol et, apparemment, elle n’exigera pas une licence de pilote d’avion pour qu’un consommateur puisse la conduire.

Pour le moment, la compagnie affirme avoir complété avec succès 1 400 vols pour une distance totale d’environ 20 000 kilomètres. On ne précise cependant rien au sujet des capacités de conduite du véhicule. Selon les informations transmises par la compagnie, ce modèle serait exclusivement destiné au vol, mais aurait des capacités de conduite sur route si on voulait les exploiter, ce qui ne semble cependant pas être le cas pour le moment.

Cette startup ne s’en cache pas : le marché des voitures volantes et des taxis volants est très intéressant. Puisque la circulation en ville est lourde, la mobilité urbaine passera nécessairement par les airs un jour ou l’autre. C’est pourquoi ils ont intégré à leurs véhicules des technologies de conduite autonome et des assistants à la conduite.

Selon BlackFly, les premiers modèles vendus seront plutôt dispendieux, mais l’équipe estime que, d’ici quelques années, leurs voitures volantes se vendront pratiquement au même prix qu’un véhicule utilitaire sport de moyenne gamme. Aimez-vous le concept?

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×