FCA lance un rappel visant le régulateur de vitesse de certains de ses véhicules

Publié le 1er août 2018 dans Actualité par William Clavey

Bien que l’idée de rouler « sur le cruise control » à bord d’une Dodge Challenger SRT Demon 2018 de 840 chevaux puisse sembler un peu comique, le conglomérat italo-américain FCA a identifié une défaillance avec le régulateur de vitesse de certains de ses véhicules, incluant même sa Demon superpuissante.

Le système, selon le communiqué de presse de l’institut américain spécialisé en sécurité automobile NHTSA, pourrait demeurer activé même lorsque le conducteur le désactive complètement via les commandes au volant.

Le problème ne concerne pas que les Challenger Demon, mais aussi les Challenger, les Charger et les Chrysler 300 équipées du moteur V8 de 5,7 litres. Certains véhicules de la marque Jeep et RAM seraient également visés, pour un total de près de 5 millions de véhicules affectés. Cette défectuosité serait attribuable à une mauvaise programmation du module chargé de la gestion du régulateur de vitesse, empêchant le conducteur de l’annuler lorsqu’il est activé.

Si vous êtes propriétaire d’un de ces véhicules, sachez que le constructeur prévoit vous avertir d’ici la fin du mois d’août. Il est néanmoins possible de vous informer auprès de votre concessionnaire avec le numéro de série de votre véhicule.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×