Audi Q3 2019 : classe premium, taille compacte

Publié le 24 septembre 2018 dans Premiers contacts par Gabriel Gélinas

BOLZANO, Italie – Avec le Q3 de deuxième génération, Audi a créé un VUS de taille compacte truffé de technologies et qui se qualifie comme un véritable véhicule de luxe grâce à un habitacle qui devient la nouvelle référence du créneau. On y revient plus tard, mais d’abord voici les grandes lignes.

Ce Q3 est élaboré sur la plate-forme MQB à moteur transversal du groupe Volkswagen, et ses dimensions sont plus généreuses que celles du modèle précédent puisqu’il a gagné 97 millimètres en longueur et 18 millimètres en largeur, alors que son empattement en a gagné 77. Ce nouveau gabarit, ainsi que cet empattement plus long, se traduit par un habitacle plus spacieux et confortable et par un volume d’espace accru. Côté look, le Q3 répond en tous points aux codes de la marque avec sa calandre Singleframe portant maintenant huit barres verticales et les ailes galbées soulignant la présence du rouage intégral quattro. Le Q3 2019 adopte un look plus masculin et ressemble beaucoup à un Q8 en format réduit.

Deux versions d’un seul moteur
Au Canada, le Q3 sera animé par deux versions du moteur quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 188 chevaux et un couple de 236 livres-pied sous le capot des Q3 40 TFSI, et 227 chevaux avec un couple de 258 livres-pied dans les cas des Q3 45 TFSI. Le rouage intégral sera de série, tout comme la boîte S tronic à double embrayage et sept rapports. Sur d’autres marchés, le Q3 sera également proposé avec un moteur turbocompressé à essence quatre cylindres de 1,5 litre ainsi que deux moteurs diesel. À l’occasion du lancement, nous n’avons pu conduire que le Q3 45 TFSI, soit la version la plus puissante, et les commentaires qui suivent s’appliquent uniquement à cette déclinaison.

Photo: Audi AG

Sur les routes de montagnes sinueuses, le Q3 s’est montré à la fois agile et à l’aise, le seul bémol étant un léger délai dans la réaction à la commande des gaz avant l’entrée en action des turbos. Ce n’est pas une faute majeure, le Q3 est capable d’accélérer avec aplomb, c’est juste que la réponse à l’accélérateur pourrait être un peu plus immédiate. Cela étant dit, il est facile d’anticiper la pression sur l’accélérateur en milieu de virage pour assurer des sorties de courbes en appui. En conduite plus relaxe, la boîte de vitesses passe les rapports rapidement et à bas régime pour bonifier la consommation.

Notre Q3 était muni de la suspension la plus avancée avec des amortisseurs adaptatifs, ainsi que la direction progressive offerte en option qui devient plus directe au fur et à mesure que le conducteur tourne le volant, ce qui fut très apprécié pour négocier la série sans fin de virages en épingle dans les Dolomites. Le Q3 s’est montré d’attaque et le seul facteur limitatif était le relatif manque d’adhérence des pneus Hankook Ventus S1 evo2 VUS. Sur l’autoroute, la tenue de cap est très bonne et le Q3 s’est demeure stable, même à des vitesses largement supérieures à la limite permise, et aussi fort silencieux grâce, entre autres, à un pare-brise réalisé en verre acoustique.

Un habitacle premium
La carte maîtresse qui permet au Q3 de se démarquer de la concurrence directe est sans contredit son habitacle au look haut de gamme. En quelques mots, on n’a pas l’impression de monter à bord d’un VUS de taille compacte, mais bien dans une véritable voiture de luxe. Notre véhicule d’essai était équipé d’un ensemble Alcantara, offert en option, qui est proposé en trois couleurs dont orange, et qui comportait une bande de ce tissu, qui ressemble à du suède, qui s’étendait sur la surface horizontale de la planche de bord ainsi que sur les appuie-bras des portières.

C’est un petit détail, mais c’est le genre de touche de luxe qui donne vraiment une impression premium lorsque l’on monte à bord. Grâce au système d’éclairage d’ambiance, le conducteur peut choisir parmi trente teintes pour agrémenter l’habitacle, ce système soulignant même le logo quattro localisé sur la planche de bord du côté passager en rétroéclairage. Très cool.

Photo: Audi AG

Le design de la planche de bord fait écho au Q8 avec un grand écran tactile en couleurs avec feedback haptique qui est orienté vers le conducteur et qui sert d’interface avec le système multimédia, alors que le cockpit virtuel Audi répond également présent. Le Q3 conserve cependant des commandes classiques pour le système de chauffage et de climatisation. Apple CarPlay et Android Auto font partie de la dotation de série, et le Q3 comprend deux ports USB à l’avant, dont un est de type USB-C permettant une recharge plus rapide. Les passagers arrière ont accès à deux ports USB ainsi qu’à une prise de 12 volts.

Le seul bémol est que le bouton de contrôle du volume de la chaîne audio est localisé du côté passager, mais le Q3 est aussi équipé de commandes au volant pour la chaîne audio ainsi que plusieurs autres fonctionnalités. Le volume de chargement est chiffré à 530 litres lorsque les sièges arrière sont à la position la plus reculée. En les faisant coulisser vers l’avant, l’espace est porté à 675 litres. Si les dossiers des places arrière sont rabattus, le volume de chargement passe à 1 525 litres.

Systèmes d’aides à la conduite
La dotation de série du Q3 comprend plusieurs systèmes de sécurité avancés comme la détection d’obstacles et le freinage automatique. Les systèmes d’avertissement de déviation de la voie et de correction de la trajectoire font aussi partie de la dotation de série, alors que le régulateur de vitesse adaptatif, le système d’avertissement de trafic circulant transversalement à l’arrière, les caméras à 360 degrés et le système de stationnement automatique sont optionnels.

Le Q3 de deuxième génération rehausse la barre en ce qui a trait au design et au raffinement. Il sera disponible en concessions au pays dès le deuxième trimestre de 2019, et l’échelle de prix ne sera connue que peu avant son arrivée sur notre marché.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Audi Q3 2019
Version à l'essai 2.0 TFSI Quattro Technik
Fourchette de prix n.d.
Prix du modèle à l'essai n.d.
Garantie de base 4 ans/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/80 000 km
Consommation (ville/route/observée) n.d.
Options n.d.
Modèles concurrents BMW X1, Infiniti QX30, Lexus UX
Points forts
  • Plus premium que le modèle antérieur
  • Deux versions du moteur turbocompressé
  • Rouage intégral de série
  • Habitacle haut-de-gamme
  • Fait le plein de technologie
Points faibles
  • Réponse à la commande des gaz
  • Relatif manque d'adhérence des pneus Hankook
  • Localisation du bouton de volume
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Difficile d'évaluer la consommation réelle du Q3 en raison du fait que notre essai s'est déroulé dans un environnement qui ne correspond pas au notre.
Confort 4.5/5 Le Q3 est spacieux, très silencieux à haute vitesse et très confortable.
Performances 4.0/5 Le Q3 45 TFSI reçoit la version la plus performante du moteur quatre cylindres turbo de 2,0 litres mais la réponse à la commande des gaz pourrait être meilleure.
Système multimédia 4.5/5 Au top de la catégorie. Apple Car Play et Android Auto de série.
Agrément de conduite 4.0/5 L'agrément de conduite st au rendez-vous, mais serait bonifié par une meilleure réponse de l'accélérateur et des pneus plus performants.
Appréciation générale 4.5/5 Classe premium. taille compacte.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×