BMW X5 2019 : évolution technologique

Publié le 27 septembre 2018 dans Premiers contacts par Michel Deslauriers

ATLANTA, Géorgie – alors que certains manufacturiers effectuent leurs premiers pas dans le segment des VUS de luxe, BMW souffle 20 bougies sur le gâteau de fête du X5. Maintenant rendu à sa quatrième génération, ce véhicule utilitaire a beaucoup changé au fil des ans, mais conserve tout de même une ressemblance au modèle original lancé sur le marché pour le millésime 1999.

Évidemment, le BMW X5 a obtenu plus de puissance, de finesse, de sophistication et de luxe au cours de sa carrière de 20 ans, et la nouvelle génération a besoin de toutes les améliorations possibles afin de confronter les Audi Q7, Mercedes-Benz GLE, Volvo XC90, Range Rover Sport et Acura MDX, entre autres.

Pour être franc, il est difficile de distinguer le X5 2019 de la génération sortante. Sa calandre est plus proéminente, on aperçoit moins de lignes droites dans le profil du véhicule et les antibrouillards ronds, intégrés au pare-chocs, sont partis. Mais en général, la forme du véhicule a évolué sans avoir été transformée.

Le BMW X5 2019 profite de plusieurs nouvelles caractéristiques, telles que des phares Laserlight en option – identifiables par leur garniture bleue dans le bloc optique – pouvant projeter un faisceau non aveuglant sur une distance de jusqu’à 500 mètres. Et pour la première fois, le X5 peut débarquer de la ligne d’assemblage monté sur des jantes en alliage de 22 pouces, de série sur la version xDrive50i et livrables sur la xDrive40i.

En parlant de versions, le marché canadien en obtiendra initialement deux. La xDrive40i, disponible avec une configuration à cinq ou à sept passagers, est équipée d’un six cylindres turbocompressé de 3,0 litres développant 335 chevaux et un couple de 330 livres-pied. Si les spécifications techniques semblent identiques à celles du modèle précédent, il faut préciser qu’il s’agit d’un nouveau design de moteur, proposant 35 chevaux additionnels et une meilleure économie de carburant. Beaucoup plus efficace? On ne le sait pas encore, puisque les cotes officielles n’ont pas été publiées. Toutefois, ce que l’on sait, c’est que le X5 a engraissé de quelque 110 kilogrammes, ce qui impacte inévitablement sur la consommation de carburant.

La livrée xDrive50i à cinq passagers est munie d’un V8 biturbo de 4,4 litres, révisé, qui génère 456 chevaux et un couple de 479 livres-pied. Selon BMW, le xDrive50i peut boucler le 0-100 km/h en 4,7 secondes, soit 0,8 seconde plus rapidement que le xDrive40i. Les deux moteurs sont connectés à une transmission intégrale et une boîte automatique à huit rapports.

Pour l’instant, le xDrive35d à moteur diesel ne sera pas de retour au Canada, mais une version hybride rechargeable fera un retour en 2020, comme modèle 2021. L’ancien xDrive40e rechargeable devait composer avec un quatre cylindres turbo et une puissance combinée de 308 chevaux, alors que le nouveau xDrive45e disposera plutôt d’un six cylindres turbo et un total de 394 chevaux. Par ailleurs l’autonomie en conduite 100% électrique passera de 23 kilomètres à environ 60 – ou plus de 80 km selon les normes de calculs européennes, très optimistes.

Sur les routes et les autoroutes autour d’Atlanta, nous avons conduit la version xDrive40i, et franchement, le six cylindres de 3,0 litres est amplement suffisant pour la vie au quotidien. Il est doux, et malgré un maximum de couple se manifestant à 1 500 tr/min – par rapport à 1 200 tr/min dans l’ancien moteur –, il y a beaucoup d’énergie à bas régime pour dépasser le trafic plus lent et effectuer des décollages vifs aux feux de circulation.

Une autre nouvelle caractéristique disponible en option, c’est la direction active intégrale, ou si l’on préfère, un système à quatre roues directionnelles. Selon le constructeur, celui-ci a été conçu pour rehausser l’agilité du X5 en circulation urbaine et procurer des changements de voie rapides sur l’autoroute. Il fonctionne évidemment bien, mais la sensation au volant est très légère. Et si la fiabilité et les coûts d’entretien à long terme vous importent, voici une option que vous ne regretterez pas d’avoir laissée de côté.

Les propriétaires actuels qui aimeraient un peu plus d’espace dans leur X5 seront peut-être déçus des dimensions de ce nouvel habitacle. Outre un dégagement légèrement amélioré pour les jambes à l’arrière, les différences sont minimes. Même l’espace de chargement est demeuré inchangé à 650 litres avec les sièges arrière en place, et 1 870 litres avec les dossiers rabattus.

La portion sur route de notre essai s’est avérée peu utile pour évaluer le rouage intégral xDrive du BMW X5 2019, mais l’on a pu faire un tour dans les sentiers, sur un parcours franchement plus difficile que ce à quoi l’on s’attendait. Le nouvel ensemble hors route du VUS ajoute une suspension pneumatique à deux axes, un verrouillage du différentiel arrière, une protection de sous-carrosserie et quatre modes de conduite – sable, roche, gravier et neige.

À l’aide d’un commutateur à bascule sur la console centrale, on peut également relever ou abaisser la suspension du véhicule, jusqu’à 40 mm de plus pour la conduite hors route ou 40 mm de moins pour faciliter le chargement du coffre. À 140 km/h, la suspension s’abaisse automatiquement de 10 mm afin d’améliorer l’aérodynamisme, et de 20 mm à 200 km/h pour rehausser la stabilité à haute vitesse. Le X5 s’est débrouillé admirablement bien sur le parcours hors route, même si très peu de propriétaires oseront en faire autant.

Le design de l’habitacle du X5 2019 obtient finalement plus de style. Les commandes de climatisation sur la planche centrale sont plus chics, bien que les rhéostats de température aient été remplacés par des commutateurs qui sont un peu plus difficiles à utiliser en conduisant. La finition générale est sans reproche, comme elle se doit. Une caractéristique optionnelle s’appelant Crystal Clarity ajoute des éléments de cristal sur le pommeau de levier de vitesses, sur la molette iDrive, sur le bouton de démarrage et sur le bouton de volume de la radio. Certains pourraient aimer le look, mais ce n’est pas vraiment dans nos goûts.

Un écran entièrement numérique de 12,3 pouces remplace l’affichage du conducteur conventionnel, pouvant être configuré de plusieurs manières comme ce que l’on retrouve dans les produits Audi et Mercedes-Benz. Quant à l’écran multimédia central, il mesure également 12,3 pouces, et fait partie de ce que la compagnie appelle BMW Live Cockpit Professional. Aucun des deux écrans n’est tactile.

Le système d’exploitation 7.0 de BMW figure maintenant à bord du X5, et Live Cockpit Professional comprend, entre autres, un système de navigation adaptatif, un disque rigide de 20 Go pour stocker de la musique, deux ports USB, une connectivité Bluetooth et une borne Wi-Fi intégrée (forfait de données en sus). Le nouveau système présente une nouvelle disposition des menus, configurable sur un maximum de 10 pages afin d’accéder aux fonctionnalités du système. Ledit accès peut être effectué à l’aide de la molette iDrive, par commande vocale ou par reconnaissance gestuelle. Des profils d’utilisateur peuvent être mémorisés et envoyés sur un serveur infonuagique, pour ensuite être téléchargés dans d’autres véhicules BMW disposant du même système.

On retrouve aussi une foule de gadgets électroniques livrables dans le X5, tels qu’une assistance en marche arrière qui mémorise le dernier tracé effectué lors d’une manœuvre de stationnement – comme rentrer de l’avant dans le garage, par exemple – et suivra automatiquement le même tracé, mais de reculons. Tout ce que le conducteur doit faire, c’est de moduler l’accélérateur et les freins, le véhicule s’occupe du reste. Très cool.

En 2019, les utilisateurs de téléphone iOS et Android pourront activer leur appareil afin de servir comme clé numérique, éliminant le besoin de traîner la télécommande du X5. Mais à bien y penser, se pavaner dans un bar avec la clé d’une BMW dans les mains, n’est-ce pas un des avantages en tant que propriétaire?

Beaucoup d’efforts ont été consacrés dans la conception du BMW X5 2019, et si cet énoncé laisse croire que l’ancien modèle avait besoin d’améliorations majeures, il n’en est rien. En revanche, avec un tout nouveau Mercedes-Benz GLE qui se pointe à l’horizon, BMW ne peut tout simplement pas rester au neutre. Ce X5 s’avère une machine beaucoup plus sophistiquée, légèrement plus attrayante aussi, qui représente une belle évolution. Le xDrive40i se détaille à partir de 71 000 $ avant les frais de transport et de préparation, alors que le xDrive50i est disponible à partir de 86 000 $.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai BMW X5 2019
Version à l'essai xDrive 40i
Fourchette de prix 71 000 à 86 000 $
Prix du modèle à l'essai 80 000 $
Garantie de base 4 ans / 80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans / 80 000 km
Options n.d.
Concurrents Acura MDX, BMW X6, Infiniti QX60, Infiniti QX70, Jeep Grand Cherokee, Land Rover Discovery, Land Rover Range Rover Sport, Lexus RX, Maserati Levante, Mercedes-Benz Classe GLE, Porsche Cayenne, Volkswagen Touareg, Volvo XC90
Points forts
  • Excellente motorisation de base
  • Habitacle plus chic
  • Bourré d’améliorations technologiques
Points faibles
  • Ressemble pas mal à l’ancien X5
  • Au revoir, moteur diesel
  • Plus lourd qu’avant
Fiche d'appréciation
Consommation 3.5/5 Pas trop impressionnant lors de notre essai, mais le nouveau X5 est supposément moins énergivore que l’ancien.
Confort 4.0/5 La suspension pneumatique en option procure un grand confort sur la route.
Performances 4.0/5 Le moteur six cylindres est plus que suffisant pour la majorité des acheteurs de VUS de luxe.
Système multimédia 3.5/5 La dernière version du système d’exploitation est relativement facile à utiliser, grâce surtout à la molette iDrive. L’intégration Apple CarPlay est possible, mais pas Android Auto.
Agrément de conduite 4.0/5 Un VUS amusant à conduire, exactement comme l’on s’y attend de la part de BMW.
Appréciation générale 4.0/5 Le nouveau X5 s’est amélioré de bien des façons, mais la génération sortante était toujours un excellent véhicule. Par contre, si la technologie et le style figurent parmi nos critères d’achat, il est peut-être temps de changer l’ancien X5.
Share on FacebookShare on TwitterShare on Google+Share by emailShare on Pinterest
Partager
Commentaires

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×