Cinq Ford Mustang modifiées pour SEMA

Publié le 16 octobre 2018 dans SEMA par Germain Goyer

À peine deux semaines avant le début de l’exposition SEMA, Ford nous donne un aperçu de cinq Mustang qui seront présentées dans le cadre de ce salon dédié à l’après-vente automobile. Ces Mustang côtoieront une cinquantaine d’autres véhicules de la marque Ford.

Ford Mustang GT 2018 – CGS Motorsports
En plus d’avoir troqué les roues d’origine contre des jantes de 22 pouces de diamètre, les artisans de cette Mustang ont cru bon d’équiper cette voiture de freins Brembo avec étriers à six pistons.

Sous le capot, on retrouve un système de suralimentation Roush.

Photo: Ford

Ford Mustang GT 2018 – Galpin Auto Sports (GAS)
Cette Mustang flambant neuve a été entièrement modifiée par la firme californienne Galpin Auto Sports. Comme on peut le voir sur la photo, elle est équipée d’un ensemble d’élargissement de la carrosserie en plus de jupes latérales et d’un diffuseur arrière.

Histoire d’augmenter la puissance, un système de suralimentation a été ajouté au V8 de 5,0 L qui propulse cette Mustang.

Afin d’améliorer son comportement routier, on a également changé les suspensions.

Photo: Ford

Ford Mustang GT 2018 – CJ Pony Parts
Conçue spécifiquement pour les dérapages, cette Mustang est chaussée de pneus Michelin Pilot Sport 4 S. Ils sont montés sur des jantes dorées qui s’agencent à sa peinture gris foncé.

Comme celle modifiée par GAS, elle peut compter sur la présence d’un système de suralimentation afin de maximiser la puissance.

On l’a équipée d’une cage de protection Watson Racing.

Photo: Ford

Ford Mustang GT – Bojix Design
Avec cette Mustang, on a non seulement fait preuve d’originalité avec cette peinture bleutée, mais aussi parce qu’on a opté pour un système de suralimentation ProCharger. Quant au silencieux, il a été fabriqué par l’entreprise Borla, une entreprise très réputée dans le milieu.

Photo: Ford

Ford Mustang EcoBoost – TJIN
Parmi ces cinq Mustang qui sortent de l’ordinaire, celle-ci est la seule à être propulsée par un moteur à quatre cylindres turbocompressé. Un turbocompresseur BorgWarner remplace celui qui prenait place à l’origine sous le capot.

En plus d’une peinture violette qui est tout sauf sobre, cette Mustang est aussi décorée d’un ensemble d’élargissement de la carrosserie conçu par RTR.

Un système de suspension pneumatique permet de contrôler la hauteur de la voiture.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×