La vérité sur les pneus chinois!

Publié le 7 octobre 2015 dans Pneus par Autonet

Avec l’automne qui se pointe le bout du nez, plusieurs automobilistes auront à faire l’achat de pneus d’hiver en vue de la prochaine saison hivernale.

Lorsque vient le temps de choisir un pneu, ce n’est pas le choix qui manque! Il faut dire qu’il existe sur le marché des pneus de toutes les qualités et de toutes les gammes de prix.

Au Québec, de nouveaux produits chinois ont fait leur apparition au cours des dernières années chez les revendeurs de pneus. Plus souvent qu’autrement offerts à des prix dérisoires, je me fais questionner régulièrement à leurs sujets. Les questions les plus fréquentes concernent leur efficacité et leur durabilité. Moi-même curieux de leurs performances, j’ai eu la chance de les tester et de les comparer au cours d’un évènement de conduite l’hiver dernier.

Efficace dans la neige!

L’activité à laquelle j’ai pris part l’an dernier se tenait sur le petit circuit de Mecaglisse. Moi et mes collègues journalistes avions été conviés à cet endroit pour tester le rendement de différentes sortes de pneus, sous différentes conditions. Pour l’occasion, nous conduisions tous des véhicules similaires, munis de pneumatiques différents. Tous les grands manufacturiers de pneus étaient au rendez-vous tels Michelin, Bridgestone et Toyo, pour ne nommer que ceux-là. Par contre, il y avait aussi dans le lot une voiture équipée avec des pneus de marque chinoise, appelée aussi bizarrement que cela puisse paraître ``Kebec``. À bord du véhicule équipé de ces pneumatiques, mes premières impressions ont été plutôt bonnes, spécialement dans les portions du circuit où il y avait une accumulation de neige significative. Le design de la bande de roulement des pneus chinois est souvent bien conçu et favorise l’évacuation de la neige. Leur efficacité sous de tels conditions était donc comparable aux pneus haut de gamme souvent vendus presque deux fois le prix des produits chinois.

Les choses se corsent sur la glace et sous de froides températures

Là où les pneus chinois sont moins performants, c’est lorsque la chaussée est glacée. Nous l’avons vu rapidement lors de nos tests de freinage d’urgence alors que les distances pour immobiliser la voiture équipée de ce type de pneus étaient beaucoup plus longues que les autres. Il faut dire que leur bande de roulement est composée d’un caoutchouc beaucoup plus dur que les pneus d’excellente qualité. Comme leur gomme est moins tendre, ils offrent moins d’adhérence sur la glace. De plus, ils perdent plus rapidement de leur efficacité plus les températures sont à la baisse.

Par contre, comme ils sont fabriqués de caoutchouc plus dur, il faut savoir qu’ils auront tendance à s’user moins rapidement.

Selon les dires de plusieurs techniciens automobiles, les pneus chinois sont aussi un peu plus difficiles à balancer que des pneumatiques de première qualité. À long terme, ils peuvent donc entrainer de légères vibrations.

Les pneus chinois ne sont pas nécessairement de mauvais produits. Par contre, avant d’en faire l’achat, je vous conseille d’évaluer vos habitudes de conduite. Si vous n’avez pas à effectuer beaucoup de kilométrage avec votre véhicule durant la saison hivernale et que votre budget est limité, il peut donc s’agir d’une bonne alternative à considérer.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×