L’abc d’une réparation de carrosserie

Publié le 13 mars 2014 dans Conseils: Protégez votre auto par Autonet

Si vous êtes bricoleur dans l’âme et que vous aimez beaucoup effectuer tous les travaux sur votre voiture, il est à parier que vous avez déjà effectué des travaux de carrosserie. Avez-vous eu les résultats escomptés?

À moins d’être très bien équipé et d’avoir d’excellentes aptitudes manuelles, plusieurs personnes répondront certainement de façon négative à cette question. Il faut dire qu’il n’est pas donné à tous d’effectuer des travaux sur la carrosserie d’une automobile. En effet, vous devrez être extrêmement minutieux et avoir beaucoup de patience pour en arriver à de bons résultats.

Le texte suivant s’avère un guide de base afin de mieux comprendre les différentes étapes reliées à la réparation de la carrosserie d’un véhicule endommagé par la corrosion.

Toutefois, avant d’entreprendre de tels projets, je vous conseille de bien évaluer l’ampleur du travail. Si vous n’avez aucune expérience en la matière, il serait beaucoup plus sage de confier ce type de boulot à une entreprise spécialisée dans le domaine.

Faites disparaître la rouille

L’étape numéro un d’une réparation liée à la corrosion consiste à retirer toute trace de rouille de la carrosserie.

Lorsqu’il s’agit de rouille de surface et que la tôle n’est pas perforée, le jet de sable (en anglais sand blast) est une méthode rapide et efficace pour enrayer la corrosion.

Cependant, lorsque la rouille entraîne des dommages plus importants, comme la perforation de la carrosserie, vous devrez l’éliminer complètement en retirant la section endommagée. Avant de commencer, informez-vous sur la disponibilité de certains morceaux dans les magasins de pièces automobiles. Ces derniers pourront vous fournir, dans la plupart des cas, des pièces de remplacement complètes, comme le capot, les ailes, les marchepieds ainsi que diverses sections à bon prix.

Si aucune pièce de rechange n’est disponible, le travail devient alors un peu plus complexe. Vous devrez utiliser de la tôle à carrosserie pour effectuer vos réparations. Une fois taillé, le morceau doit être fixé en place. Il s’agit d’une opération passablement difficile nécessitant soudure et meulage. À moins de posséder d’excellentes aptitudes manuelles et tout l’équipement requis, ne vous aventurez pas dans de tels travaux.

Du sablage à la peinture

Vous devrez utiliser du mastic à carrosserie pour masquer certains défauts reliés à la réparation. L’idéal est de l’étendre à l’aide d’une spatule. Assurez-vous que le mastic est bien durci avant de le sabler.

Le sablage nécessite patience et minutie. Vous pourrez entreprendre cette étape avec une sableuse muni d’un papier très rugueux. Par la suite, un papier au grain beaucoup moins agressif sera requis pour la finition.

Une fois le sablage terminé, appliquez une couche d’apprêt (en anglaisprimer). Lorsque la surface est sèche, sablez une dernière fois avec un papier de finition.

L’étape finale, la peinture, demande précision et délicatesse. Elle doit être appliquée par fines couches dans un endroit propre, sans aucune poussière. Bien que certains puissent se risquer de l’appliquer avec une cannette aérosol, pour de bon résultats, il est préférable d’avoir recours au service d’un vrai peintre automobile. Celui-ci, équipé d’un pistolet pneumatique, pourra effectuer un travail impeccable de grande qualité.

Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×