Rolls-Royce Cullinan 2019 : j’ai conduit le VUS le plus cher au pays

Publié le 23 novembre 2018 dans Premiers contacts par Germain Goyer

Récemment, j’ai pu ajouter un crochet sur ma liste de choses à faire dans ma vie, soit de conduire une Rolls-Royce.

Et ce n’était pas n’importe laquelle! Il s’agissait du Cullinan, le tout premier véhicule utilitaire sport produit par la marque. Il est également le premier véhicule à être doté du rouage intégral. Pour un constructeur aussi attaché à ses racines, c’est beaucoup de bouleversements en peu de temps.

Une authentique Rolls-Royce
En mai dernier, lorsque Rolls-Royce a finalement dévoilé le Cullinan, je dois avouer ne pas avoir ressenti un coup de foudre. Entre vous et moi, je ne le trouvais pas très beau. D’ailleurs, il ne m’a guère plus séduit quand je l’ai vu stationné en bordure de la piste du Circuit ICAR, à Mirabel. Les proportions choquent mon œil. Bon, l’abcès est crevé, passons à autre chose.

Le fait qu’il s’agisse d’un VUS n’enlève strictement rien au fait qu’il soit un véritable produit de la marque Rolls-Royce. En effet, dans les portières avant, on retrouve les incontournables parapluies. Parce que Dieu sait qu’il pleut tout le temps en Grande-Bretagne…

Sous l’interminable capot avant du Rolls-Royce Cullinan 2019 – dont le nom est emprunté à celui d’un diamant –, on retrouve, comme il se doit, un moteur V12. D’une cylindrée de 6,75 L, celui-ci développe 563 chevaux et un couple de 624 livres-pied. Silencieux et puissant, ce moteur pourrait difficilement être plus onctueux. Attention, par contre : le Cullinan pèse environ 6 000 livres. On est donc très loin d’un bolide de course…

À l’instar de chaque Rolls-Royce digne de ce nom, il n’y a pas de compte-tours du moteur – ou le bon vieux « rpm » si vous préférez. En effet, à gauche de l’indicateur de vitesse est positionnée une aiguille qui indique la puissance qu’il vous reste sous le pied droit. Pas mal, hein?

On croirait que l’argent pousse dans les arbres
Pour obtenir son exemplaire du Cullinan, il faut minimalement cracher 401 000 $. Cette somme titanesque en fait le VUS le plus cher du marché. À titre d’exemple, c’est environ 150 000 $ de plus que les Lamborghini Urus et Bentley Bentayga. Le Cullinan est vraiment dans une classe à part. Une classe dans laquelle il est seul au monde.

Cela dit, à 401 000 $, on a droit à un Cullinan « de base ». Si l’on se lâche lousse dans les options et la personnalisation, on peut frôler le million. Des gens bien friqués, il y en a même chez nous.

Photo: Rolls-Royce Motor Cars

Parmi les options farfelues qui peuvent équiper ce mastodonte de luxe, on peut penser aux petits sièges qui se déploient lorsque s’ouvre le hayon.

Bien qu’ils ne permettent pas d’accueillir deux passagers supplémentaires, ils peuvent être très pratiques pour veiller sur le bord d’un lac ou à l’occasion d’un tailgate party. Quand le gestionnaire des communications de Rolls-Royce m’a annoncé que le prix de cette option était de 35 000 $, vous auriez dû voir ma face, ça valait… au moins 100 piastres! Je vous laisse imaginer ma réaction lorsqu’il a renchéri en précisant qu’il était possible de commander des valises de voyage sur mesure pour la modique somme de 50 000 $.

Et chez Rolls-Royce, quand on parle de personnalisation, on applique le principe au pied de la lettre. Si vous voulez vos initiales brodées sur l’appuie-tête, un habitacle violet qui s’agence à votre foulard préféré ou même une peinture dont la teinte est empruntée à celle des yeux de votre douce moitié, ce n’est pas un problème. Tant que vous payez, vous l’aurez!

Un succès avant même d’arriver en concession
L’année dernière, Rolls-Royce a vendu environ 90 véhicules dans l’ensemble du Canada. Sans avoir été une année exceptionnelle, elle n’a pas pour autant été désastreuse. Cela dit, grâce à un savant calcul basé sur le nombre de précommandes, on s’attend à pulvériser le record en 2019 en vendant pas moins d’une centaine de Cullinan.

Ça, c’est à part des autres modèles comme la Phantom, la Ghost, la Wraith et la Dawn. Il n’y a pas à dire, peu importe leur taille et leur prix, les VUS ont la cote plus que jamais.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Rolls-Royce Cullinan
Version à l'essai 4-Seater
Fourchette de prix 370 500 $
Prix du modèle à l'essai 401 000 $
Garantie de base 4 ans/illimité
Garantie du groupe motopropulseur 4 ans/illimité
Consommation (ville/route/observée) 20,0 / 11,8 / n.d. L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents n.d.
Points forts
  • Authentique Rolls-Royce
  • Personnalisation à l’infini
  • Difficile d’avoir une finition plus soignée
Points faibles
  • Prix plus élevé que celui d’une maison
  • Silhouette qui suscitera beaucoup de discussion
  • Prix exorbitant des options
Fiche d'appréciation
Consommation 3.0/5 Quand on est prêt à dépenser autant d’argent pour un véhicule, le fait que le prix du litre d’essence passe de 1,15 à 1,45 ne change pas grand-chose.
Confort 5.0/5 On se croirait tout simplement dans un des salons du palais le plus chic.
Performances 4.0/5 Moteur V12 puissant.
Système multimédia 2.0/5 Absence de compatibilité avec Apple CarPlay.
Agrément de conduite 4.0/5 Le Cullinan se comporte un peu comme un bateau en raison de son poids (6000 livres), mais le fait que les roues arrière soient directionnelles le rend plus facile à manier.
Appréciation générale 4.5/5 Le Cullinan est le VUS le plus cher actuellement sur le marché et il donne réellement l’impression d’être le roi de la route.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×