Subaru WRX STI 2019 : le caractère tant recherché

Publié le 19 décembre 2018 dans Essais par Michel Deslauriers

À la fin d’un match des Canadiens de Montréal, après avoir effacé un retard de quelques buts et effectué une remontée spectaculaire en troisième période pour se sauver avec la victoire, l’entraîneur-chef déclarera probablement aux médias que son équipe « a démontré du caractère ».

Si l’on suit moindrement les hauts et les bas de notre équipe sportive, on décèle invariablement des joueurs qui ont plus de caractère que d’autres. Et dans le domaine de l’automobile, peu de voitures affichent autant de caractère que la Subaru WRX – surtout si elle arbore le logo STI.

C’est une voiture puissante, avec un quatre cylindres turbo de 2,5 litres produisant 310 chevaux et un couple de 290 livres-pied. Sa transmission intégrale peut être configurée manuellement afin d’acheminer plus de couple à l’avant ou à l’arrière, selon les goûts du conducteur. Pas de boîte automatique ici, mais une manuelle à six rapports avec ratios rapprochés.

Photo: Michel Deslauriers

La WRX STI est bruyante, que ce soit au ralenti ou à plein régime, alors que les secousses et les vibrations font partie intégrante de l’expérience de conduite. Elle accélère avec une violence à donner la chair de poule, et colle au bitume dans les courbes avec une habileté exceptionnelle. Au volant de la STI, impossible de rouler en pépère. Ses prouesses dynamiques sont impressionnantes, et comme un joueur de hockey qui démontre une force de caractère, la voiture donne toujours son 110% en se défonçant à chaque trajet.

Si l’on apprécie cette qualité d’un joueur professionnel, parce que la victoire est la seule chose qui compte, il en est tout autrement pour une voiture de route. Dans la vie de tous les jours, la Subaru WRX STI 2019 est épuisante. On se fait brasser le coco sur tous les types de revêtement sauf sur les autoroutes fraîchement pavées – une rareté au Québec – et le bruit d’échappement est omniprésent. Quant à la consommation, nous avons obtenu une moyenne avoisinant 12,0 L/100 km lors de notre essai. Et ce moteur exige du super sans-plomb...

Photo: Michel Deslauriers

Les sièges offrent un excellent soutien, en plus d’être jolis dans la version STI Sport avec un mélange de cuir et de similisuède ainsi que des garnitures rouges. La planche de bord est fonctionnelle et la plupart des commandes sont bien disposées, alors que le système multimédia est moderne. Toutefois, certains boutons à l’écran sont trop petits et difficiles à appuyer quand la voiture est en mouvement.

Du caractère, la STI en possède. Mais comme un bon joueur de hockey, elle coûte cher avec un PSDF à partir de 40 195 $ avant les frais de transport et de préparation. La WRX « ordinaire » à 268 chevaux est presque aussi performante, consomme moins et son moteur s’avérerait plus fiable, pour près de 10 000 $ de moins. De plus, une joueuse de finesse comme la Volkswagen Golf R, bien qu’un peu moins caractérielle, compte autant de buts que la STI sans se retrouver tout le temps au banc des punitions.

Fiche d'évaluation
Modèle à l'essai Subaru WRX
Version à l'essai STI Sedan Sport
Fourchette de prix 29 995 $ – 47 295 $
Prix du modèle à l'essai 42 495 $
Garantie de base 3 ans/60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans/100 000 km
Consommation (ville/route/observée) 14,1 / 10,5 / 12,0 L/100km
Options n.d.
Modèles concurrents Honda Civic Type R, Hyundai Veloster N, Mercedes-AMG A 35 4MATIC, Volkswagen Golf R
Points forts
  • Accélérations musclées
  • Tenue de route franchement impressionnante
  • Déborde de caractère
Points faibles
  • Bruit, secousses et vibrations sans relâche
  • Consommation et essence super exigée
  • Écart de prix injustifiable entre la STI et la WRX
Fiche d'appréciation
Consommation 3.0/5 Le moteur consommerait peut-être un peu moins en conduite relaxe, mais au volant d’une STI, c’est impensable.
Confort 3.0/5 Le soutien des sièges est parfait lors de la conduite sportive. Autrement, la voiture est trop bruyante et brasse ses occupants sans relâche.
Performances 4.0/5 Une explosion de couple à bas régime. Le moteur de 2,5 litres est une force de la nature.
Système multimédia 3.5/5 Une interface conviviale, mais une sonorité plutôt ordinaire et certains boutons à l’écran sont trop petits.
Agrément de conduite 5.0/5 On s’amuse comme un fou dans la STI sur les routes de campagne. Dans le trafic, c’est une voiture épuisante.
Appréciation générale 3.5/5 Une voiture caractérielle comme il ne s’en fait plus aujourd’hui. La prochaine WRX risque d’être plus raffinée.
Commentaires
Share on FacebookShare on TwitterShare by emailShare on Pinterest
Partager

ℹ️ En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×